Passer au contenu principal

Crise de la detteLes agences de notation alimentent la crise

Les agences de rating accélèrent et amplifient la crise de la dette en Europe, constate l'Université de St-Gall dans une nouvelle étude. Elles créent un cercle vicieux sans rapport avec l'économie réelle.

Les experts de l'Université de St-Gall critiquent le manque de transparence des agences de notation. Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch, les trois plus grandes et les plus connues, sont toutes américaines et se partagent 90% du marché.
Les experts de l'Université de St-Gall critiquent le manque de transparence des agences de notation. Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch, les trois plus grandes et les plus connues, sont toutes américaines et se partagent 90% du marché.
AFP

La crise de la dette en Europe est alimentée par les agences de notation. Dans une étude publiée cette semaine, l'Université de St-Gall démontre comment les notations des agences de rating créent une spirale à la baisse qui s'autonourrit.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.