Des agences de notation s'épargnent un procès

Crise des subprimesDeux agences de notation, Moody's et Standard & Poor's, et la banque Morgan Stanley ont trouvé un accord à l'amiable mettant fin à deux plaintes datant d'avant la crise financière de 2007. Elles font ainsi l'économie d'un procès.

Les plaintes accusaient les deux agences de notation et la banque d'avoir dissimulé les risques d'investissements liés aux «subprimes», des prêts hypothécaires risqués.

Les plaintes accusaient les deux agences de notation et la banque d'avoir dissimulé les risques d'investissements liés aux «subprimes», des prêts hypothécaires risqués. Image: ARCHIVES/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les agences de notation Moody's, Standard & Poor's (SP) et la banque Morgan Stanley ont trouvé un accord à l'amiable mettant fin à deux plaintes datant d'avant la crise financière de 2007. Le procès prévu dans quelques jours n'aura donc pas lieu.

Les plaintes accusaient les deux agences de notation et la banque d'avoir dissimulé les risques d'investissements liés aux «subprimes», des prêts hypothécaires risqués. Un document enregistré au tribunal fédéral de Manhattan vendredi soir indique que ces plaintes sont abandonnées. Les termes de l'accord sont confidentiels, a indiqué un porte-parole de McGraw Hill, la maison mère de Standard & Poor's.

Le procès aurait été particulièrement crucial pour Standard & Poor's qui fait aussi l'objet d'une plainte déposée en février par le gouvernement américain.

Ce dernier veut recouvrer quelque 5 milliards de dollars de pertes subies par des investisseurs qui auraient acheté des produits dérivés de crédits hypothécaires très risqués (subprime) sur la foi de notes de S&P excessivement optimistes.

Le département américain de la Justice accuse S&P d'avoir en toute connaissance de cause accordé des notes complaisantes pour préserver sa part de marché dans les produits dérivés. (ats/nxp)

Créé: 28.04.2013, 10h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.