Air France réduit sa flotte

Transport aérienAir France a reconnu jeudi que sa restructuration conduira à un «sureffectif», dont elle dévoilera l'ampleur dans la deuxième quinzaine de juin après les derniers arbitrages sur son plan d'économies.

Un plan de départs volontaires pourrait concerner 2500 à 3000 salariés de la compagnie aérienne.

Un plan de départs volontaires pourrait concerner 2500 à 3000 salariés de la compagnie aérienne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est la première fois qu'Air France, qui compte 53'000 salariés, reconnaît publiquement être confrontée à un sureffectif.

La compagnie a également annoncé dans un communiqué le retrait, à l'horizon 2014, de 34 avions de la flotte du groupe Air France (hors Transavia France), sur les 250 actuellement (145 avions Air France, le reste étant des appareils des filiales régionales).

La flotte de sa filiale à bas coûts Transavia France sera en revanche considérablement renforcée. Elle devrait quasiment tripler pour passer à 20 ou 22 appareils en exploitation d'ici 2015-2016, contre 8 actuellement.En janvier, Air France/KLM avait annoncé un plan baptisé Transform 2015 visant 2 milliards d'économies en trois ans, avec des mesures immédiates et un volet plus structurel attendu en juin.

Stopper l'hémorragie

Les décisions du début d'année destinées à stopper l'hémorragie de trésorerie comprenaient un gel des embauches et des salaires en 2012 et 2013, la fermeture de lignes, des billets réduits moins nombreux, ainsi qu'un gel d'investissements et une réduction de frais généraux.

Dans la foulée, un vaste chantier de renégociation des accords d'entreprise (avancements, temps de travail, congés, etc.) a été lancé avec pour objectif un gain de 20% de la productivité et de l'efficacité économique.

«La discussion sur les mesures de traitement du sureffectif sera engagée» en juin, a simplement indiqué jeudi Air France. «Eviter le recours aux départs contraints reste un objectif», a de nouveau martelé la compagnie dans son communiqué.

Des informations de presse ont évoqué cette semaine un plan de départs volontaires visant 2500 à 3000 salariés. Le gel des embauches se traduit déjà par environ 800 suppressions de postes par an, compte tenu des départs naturels. (afp/nxp)

Créé: 24.05.2012, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.