Passer au contenu principal

AirBnB et Ikea main dans la main pour les migrants

Plusieurs grands groupes vont mutualiser des ressources pour aider au règlement de la crise migratoire qui frappe l'Europe.

Hamdi Ulukaya, fondateur des yaourts Chobani, insuffle ce projet.
Hamdi Ulukaya, fondateur des yaourts Chobani, insuffle ce projet.
AFP

«Airbnb, la fondation Ikea, LinkedIn, MasterCard et UPS font partie des membres initiaux» de cette initiative, regroupant «des entreprises d'envergure mondiale» qui vont consacrer leurs ressources à gérer et régler la crise des migrants», selon un communiqué de la Tent Foundation.

Cette initiative est pilotée par le patron d'un important groupe de yaourts, le self-made man Hamdi Ulukaya, fondateur de la marque Chobani, jugeant que l'action des autorités et des ONG ne pouvait suffire, a annoncé mardi à Davos la personne à l'origine de ce projet, le fondateur des yaourts Chobani.

«Si nous voulons donner de l'espoir et des opportunités à plus de 60 millions de réfugiés dans le monde, cela ne doit pas venir uniquement des gouvernements et des ONG», a déclaré Hamdi Ulukaya, cité dans le communiqué.

«Les entreprises et les innovateurs ont un rôle crucial à jouer», a ajouté Hamdi Ulukaya, Kurde de Turquie venu aux Etats-Unis en 1994 pour étudier avant d'y fonder avec succès son entreprise, dont la marque s'est imposée dans les rayons.

L'objectif est que «les chefs d'entreprises dans le monde s'engagent à des actions mesurables qui mobilisent leurs ressources afin d'élever le niveau de vie des réfugiés et de ceux qui les accueillent», selon le communiqué, soit en fournissant des services, des emplois, ou en ayant recours à des fournisseurs qui emploient des réfugiés.

Défi humanitaire

«La crise des réfugiés n'est pas seulement inédite par son échelle, c'est un défi humanitaire en constante évolution, avec des conséquences majeures pour les réfugiés, ceux qui les accueillent et la communauté internationale» estime Tent.

Selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), plus d'un million de migrants sont entrés dans l'UE en 2015, provoquant une grave crise migratoire, qui touche aussi d'autres pays comme la Turquie. Celle-ci, qui accueille à elle seule 2,2 millions de Syriens et 300'000 Irakiens qui ont fui leur pays en guerre, est devenue l'un des principaux points de départ des migrants qui veulent s'installer en Europe.

La crise migratoire sera un des thèmes majeurs du Forum économique mondial de Davos dont les travaux s'étaleront de mardi à samedi dans le petit village suisse, regroupant près de 2500 chefs d'entreprises et de gouvernements du monde entier.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.