Airbus imagine des selles de vélo en guise de sièges d'avion

BrevetL'avionneur a déposé un brevet de sièges d'un nouveau genre qui permettrait aux compagnies aériennes à bas prix de caser davantage de voyageurs à bord. Mais au prix d'un inconfort annoncé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si vous n'aimez déjà pas voyager en avion aujourd'hui pour des raisons de confort, gageons que cet article ne va pas vous aider à les apprécier davantage à l'avenir. En effet, selon le Washington Post, Airbus a déposé aux USA un brevet pour des sièges qui n'ont rien à envier aux «instruments de torture médiévale» et qui permettraient aux compagnies low-cost de remplir davantage encore leurs appareils. Donc de réduire leurs coûts.

Le quotidien américain illustre son article à l'aide de schémas montrant à quoi ressembleront ces nouveaux fauteuils. Adieu, les moelleux rembourrages, les coussins, la petite tablette et les prises en tous genres. Place à des espèces de strapontins de théâtre posés sur une barre métallique, avec des sièges et des accoudoirs rigides qui peuvent se rabattre. L'assise ressemble en outre comme deux gouttes d'eau à une selle de vélo. Autre constat selon l'angle des jambes: le passager n'a plus l'espace nécessaire pour s'asseoir, il devra rester mi-assis, mi-debout.

Tester les limites des passagers

A vue de nez, ces sièges risquent fort de rendre les voyages particulièrement pénibles. «Ce confort réduit reste tolérable pour les passagers tant que la durée de vol n’excède pas une ou plusieurs heures», se défend le constructeur aérien français. Airbus reconnaît en outre ouvertement que l'idée est de tester les limites de tolérance des passagers.

Si Airbus a déposé un brevet, cela ne veut pas dire que ses sièges nouvelle génération équiperont forcément ses avions. «Beaucoup, si ce n’est la plupart, de ces concepts ne seront jamais développés. Mais si notre technologie devenait cohérente pour les avions dans un futur proche, notre travail sera protégé», a expliqué Mary Anne Greczyn, la porte-parole du constructeur dans le Los Angeles Times.

Pour rappel, la compagnie à bas prix Ryanair avait entrepris des discussions avec l'avionneur Boeing sur de nouveaux sièges en 2009 déjà. Afin de gagner en rentabilité, il envisageait de faire voyager certaines personnes debout, pour augmenter le nombre de passagers sur chaque vol. En échange, les places auraient été proposées avec une réduction d'au moins 50%. Devant le tollé, le projet avait été abandonné.

Créé: 16.07.2014, 07h24

Articles en relation

Le patron d'Airbus part en croisade contre l'euro fort

Aéronautique Fabrice Brégier réclame instamment une dévaluation de l'euro. Plus...

Les pilotes d'Airbus de Swiss critiquent leur direction

Compagnie aérienne Après la nouvelle convention collective de travail (CCT) conclue entre les pilotes régionaux et Swiss, les pilotes des long-courriers critiquent la direction de la compagnie aérienne. Plus...

L'A350 fait voler ses premiers passagers

Transport aérien L'A350 XWB, le futur long-courrier d'Airbus, effectue ce début de semaine ses deux premiers vols d'essai avec passagers pour tester le confort, la restauration et les équipements multimédia de l'appareil. Plus...

Premier vol de démonstration de l'avion électrique d'Airbus

France Un petit avion-école à propulsion électrique, le E-Fan, développé par Airbus Group, a pris son envol ce vendredi à Bordeaux, en France. Plus...

Boeing veut aussi plus de sièges pour son 737

L'avionneur américain Boeing a annoncé dimanche 13 juillet qu'il allait lancer une nouvelle version de son moyen-courrier remotorisé 737 Max dotée de plus de sièges. Avec jusqu'à 200 fauteuils en configuration classe économique, soit 11 de plus que la capacité maximale de la version actuelle, l'avion sera destiné au marché des compagnies à bas coûts à forte densité, selon la direction.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.