Passer au contenu principal

Alibaba va faire livrer des plats à domicile

Le géant chinois du commerce en ligne va investir 1,25 milliard de dollars dans une application de livraison de plats à domicile.

Le géant veut que les consommateurs puissent commander via leurs smartphones des plats dans les restaurants partenaires, et qu'un employé de la société se charge de livrer à l'usager.
Le géant veut que les consommateurs puissent commander via leurs smartphones des plats dans les restaurants partenaires, et qu'un employé de la société se charge de livrer à l'usager.
Keystone

Alibaba, géant chinois du commerce, et son bras financier Ant Financial ont annoncé qu'ils allaient investir 1,25 milliard de dollars (1,21 milliard de francs) dans l'application de livraison de plats à domicile Ele.me. Il s'agit d'un secteur en plein essor mais où la concurrence est féroce.

Alibaba a accepté d'apporter 900 millions de dollars à Ele.me (dont le nom chinois signifie: «As-tu faim?»), et Ant Financial, société financière affiliée à Alibaba et exploitant son système de paiement en ligne Alipay, investira 350 millions, selon un communiqué diffusé jeudi.

Ele.me opère une application permettant de commander, depuis son téléphone portable, des plats dans les restaurants et cafés partenaires alentour, et qu'un employé de la société se charge ensuite de livrer à l'usager, à son domicile ou sur son lieu de travail.

Le magazine Caixin avait rapporté dès décembre que ce futur investissement de 1,25 milliard de dollars par Alibaba allait lui permettre de s'emparer d'environ 28% des parts d'Ele.me, et que cela valorisait la société à 4,5 milliards de dollars.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.