Alphabet: pression sur la pub, dépenses accrues

RésultatsLa maison-mère de Google a présenté de meilleurs résultats que prévu, malgré de fortes dépenses.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La maison mère de Google, Alphabet, a publié lundi des résultats meilleurs que prévu. Elle a toutefois dépensé beaucoup et a subi une forte pression sur ses revenus publicitaires moyens, ce qui la faisait reculer en bourse.

Le bénéfice net a atteint 8,95 milliards de dollars (8,93 milliards de francs) au dernier trimestre, contre une perte de 3,02 milliards liée à des changements comptables à la fin 2017. Il ressort à 12,77 dollars l'action, au-dessus des attentes moyennes, de même que le chiffre d'affaires trimestriel ( 22% à 39,3 milliards).

Comme de coutume, l'essentiel des revenus vient de la publicité, 32,6 milliards, soit une progression de 20%. Mais les coûts et les dépenses totaux ont explosé à 31,07 milliards de dollars contre 24,66 milliards au dernier trimestre 2017. Résultat, le titre perdait quelque 2% vers 22h45 dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

Coût par clic en chute

Ont augmenté notamment les sommes versées à des entreprises tierces pour mettre en avant ses produits (TAC, «traffic acquisition costs»), pour s'assurer par exemple qu'il est le moteur de recherche par défaut des appareils ou systèmes d'exploitation. Ces TAC sont passés de 6,45 milliards de dollars à 7,44 milliards entre le dernier trimestre 2017 et le dernier trimestre 2018, soit une hausse de 15%. Surtout, les investisseurs n'ont pas apprécié la baisse de 29% du «coût par clic», indicateur du prix moyen de la publicité.

Alphabet, en compétition permanente avec l'autre géant Facebook, détient presque un tiers du marché mondial de la publicité numérique. Mais ils subissent tous deux la pression croissante d'autres acteurs, en particulier d'Amazon, qui croît très vite dans ce domaine.

Le groupe a aussi beaucoup embauché, avec 98'771 salariés contre 80'110 fin 2017. Les résultats sont malgré tout meilleurs que prévu sur l'année, avec un bénéfice net qui a explosé à 30,73 milliards de dollars et un chiffre d'affaires de 136,8 milliards ( 23%). (ats/nxp)

Créé: 05.02.2019, 01h40

Articles en relation

Une opération «Robin des bois» contre Google

Paris L'association Attac a mené jeudi une action contre le siège français de Google, notamment pour dénoncer les pratiques d'évasion fiscale des géants du numérique. Plus...

Données personnelles: Google écope d'une amende record

France La Cnil, le gendarme français des données personnelles, a annoncé lundi avoir infligé une amende record de 50 millions d'euros à Google. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.