Alpiq change de patron

EnergieJens Alder va reprendre le poste de CEO du groupe Alpiq qu'occupait Jasmin Staiblin depuis six ans.

Jasmin Staiblin quitte Alpiq.

Jasmin Staiblin quitte Alpiq. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jasmin Staiblin, directrice générale (CEO) du groupe énergétique Alpiq, va quitter ses fonctions à la fin de l'année. La direction opérationnelle sera alors reprise par Jens Alder , président du conseil d'administration de la holding depuis 2015. La stratégie du groupe ne devrait pas être affectée.

A la tête d'Alpiq depuis six ans, la quadragénaire a décidé de quitter l'entreprise fin 2018, indique un communiqué diffusé vendredi soir, sans plus de précisions.

L'énergéticien valdo-soleurois a confirmé dans la foulée qu'il entend poursuivre la mise en oeuvre systématique de sa stratégie, profitant de la hausse des prix de gros de l'électricité et de l'avènement de la mobilité électrique et de la numérisartion du secteur.

«Transformation réussie du groupe»

Aux commandes d'Alpiq depuis janvier 2013, Mme Staiblin a procédé à des désinvestissements ayant permis de réduire l'endettement net de plus du groupe de 4 milliards de francs, et mis en place un programme de réduction des coûts et d'amélioration de l'efficacité avec à la clé des économies durables de 400 millions.

Dans le communiqué, le conseil d'administration a tenu à remercier sa future ex-patronne pour la «transformation réussie du groupe» et lui souhaite «plein succès» pour l'avenir.

Dans le cadre de la reprise des fonctions de CEO par le président, Alpiq a également désigné à la tête d'un comité de gouvernance le vice-président du conseil d'administration, Jean-Yves Pidoux, afin d'éviter d'éventuels conflits d'intérêts du fait de la double casquette que portera Jens Adler à partir de janvier.

Les deux unités opérationnelles Thermal Power Generation et Renewable Energy Sources, sous la responsabilité de Mme Staiblin pendant la phase transitoire, seront regroupées au sein d'un nouveau domaine opérationnel baptisé Generation International.

Ce dernier sera dirigé par André Schnidrig, actuellement à la tête de l'unité Renewable Energy Sources, qui a également été nommé à la direction générale du groupe. (ats/nxp)

Créé: 07.12.2018, 20h35

Articles en relation

Alpiq envisage de se désengager du charbon

Suisse L'énergéticien Alpiq étudie actuellement la vente de ses deux centrales à charbon tchèques, Kladno et Zlín. Plus...

Alpiq subit une importante perte

Energie Le groupe énergétique a enregistré une perte dix fois plus grande qu'un an plus tôt, pour se chiffrer à 50 millions de francs. Plus...

Alpiq vend un de ses volets à Bouygues

Transactions La Bourse réagit positivement à la vente des activités industrielles de l'énergéticien valdo-soleurois. Mais certains analystes restent néanmoins sceptiques. Plus...

Alpiq ne veut plus vendre son parc hydroélectrique

Electricité Le producteur d'électricité a fait volte-face bien qu'il ait annoncé pour son premier semestre une perte nette. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.