Passer au contenu principal

Alpiq décroche un contrat pour la ligne du Ceva

La société a obtenu un contrat de 68 millions de francs pour équiper la nouvelle ligne qui reliera Genève à Annemasse.

A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. (Jeudi 8 juin 2017)
A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. (Jeudi 8 juin 2017)
Keystone
Le consortium du numéro un suisse de l'énergie Alpiq et de Rohmerberg Sersa Group a décroché auprès des CFF et du canton de Genève un contrat pour équiper en technique ferroviaire la nouvelle ligne Ceva, qui reliera Genève à Annemasse (F). Le montant est devisé à 68 millions de francs. (Mercredi 3 août 2016)
Le consortium du numéro un suisse de l'énergie Alpiq et de Rohmerberg Sersa Group a décroché auprès des CFF et du canton de Genève un contrat pour équiper en technique ferroviaire la nouvelle ligne Ceva, qui reliera Genève à Annemasse (F). Le montant est devisé à 68 millions de francs. (Mercredi 3 août 2016)
Keystone
Il reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir livrer l'ouvrage pour poser les installations ferroviaires. La voûte doit être recouverte de béton et le stross doit être excavé sur environ quatre mètres.
Il reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir livrer l'ouvrage pour poser les installations ferroviaires. La voûte doit être recouverte de béton et le stross doit être excavé sur environ quatre mètres.
Keystone
1 / 15

Le consortium du numéro un suisse de l'énergie Alpiq et de Rohmerberg Sersa Group a décroché auprès des CFF et du canton de Genève un contrat pour équiper en technique ferroviaire la nouvelle ligne Ceva, qui reliera Genève à Annemasse (F). Le montant est devisé à 68 millions de francs.

Les travaux sur les 16 kilomètres de ligne - dont 14 en ville de Genève - sont prévus entre la fin 2016 et la fin 2019, précise mercredi la société énergétique dans un communiqué.

Alpiq a aussi obtenu les mandats de planification, de coordination et de mise en place des installations des lignes caténaires, des câblages et de basse tension.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.