Alpiq vend un de ses volets à Bouygues

TransactionsLa Bourse réagit positivement à la vente des activités industrielles de l'énergéticien valdo-soleurois. Mais certains analystes restent néanmoins sceptiques.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour Sven Bucher, analyste à la Banque cantonale de Zurich (BCZ), la vente d'Alpiq au français Bouygues Construction pour 850 millions de francs est logique. «Alpiq n'avait pas les moyens financiers pour développer ses activités industrielles», a-t-il répondu à une question posée par l'Agence télégraphique suisse (ATS).

En cédant ce volet industriel, qui comprend l'entité InTec et la société allemande Kraftanlagen, Alpiq a la possibilité de réduire ses dettes et de se concentrer sur le développement de ses autres activités. La stratégie de l'entreprise doit toutefois encore être clarifiée, a souligné Sven Bucher.

«Une entreprise dans le domaine énergétique peut réussir si elle est efficace en matière de production de l'électricité et si elle bénéfice de prix élevés», a expliqué l'expert de la BCZ, rappelant que la production d'électricité avait été déficitaire chez Alpiq au cours des dernières années.

Les analystes du Credit Suisse restent également prudents. «C'est une vente à double tranchant. Alpiq a obtenu un bon prix auprès de Bouygues Construction. Reste que le groupe a cédé un secteur qui générait de la croissance. Le profil de l'entreprise s'est donc affaibli», a prévenu Daniel Rupli, soulignant que l'avenir de la firme restait flou. (ats/nxp)

Créé: 26.03.2018, 18h22

Articles en relation

Alpiq essuie des pertes en 2017

Suisse Le groupe énergétique a signé un accord à hauteur de 850 millions de francs afin de céder ses activités industrielles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.