Alpiq voit ses résultats s'effondrer en 2018

ElectricitéLes actionnaires du groupe énergétique lausannois devront une nouvelle fois se passer de dividende. Et Alpiq ne prévoit pas de reprise avant 2020.

Alpiq table en 2019 sur des résultats encore en baisse.

Alpiq table en 2019 sur des résultats encore en baisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alpiq a vu ses résultats chuter lourdement l'année dernière, en raison des fluctuations des prix de l'électricité. Le groupe énergétique valdo-soleurois estime néanmoins avoir terminé son repositionnement et s'être «stabilisé sur le plan financier et stratégique». Les actionnaires devront une nouvelle fois se passer de dividende.

En matière d'activités poursuivies - le groupe a vendu en mars 2018 ses filiales industrielles Intec et l'allemand Kraftanlagen au français Bouygues pour 850 millions de francs - les chiffres clés sont ressortis en forte baisse.

Selon la norme comptable IFRS, le chiffre d'affaires net a baissé de 4,8% à 5,19 milliards de francs, tandis que le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est établi à 9 millions, après 343 millions l'année précédente.

Le résultat d'exploitation (Ebit) est par contre passé dans le négatif à 160 millions, après avoir été positif de 179 millions en 2017, a indiqué l'entreprise lundi dans un communiqué. Pour l'ensemble des activités, le groupe a réduit sa perte nette, ramenée à 63 millions de francs en 2018, contre 84 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires est inférieur aux attentes du marché. Les deux analystes interrogés par AWP s'attendaient à des ventes comprises entre 5,3 et 5,6 milliards de francs. La rentabilité de l'énergéticien a souffert en raison des opérations de couverture sur les prix de l'électricité, inférieurs aux coûts de production et qui continuent de peser sur la production d'électricité suisse, a expliqué Alpiq.

Rebond attendu des prix

Le groupe assure en effet sa production d'électricité suisse vendue sur le marché contre les fluctuations de prix et de change deux à trois ans à l'avance. Alpiq a donc subi en 2018 avec un décalage la faiblesse des prix d'il y a quelques années. Les prix de l'électricité couverts les années précédentes sont restés inférieurs aux coûts de production.

Le groupe a également ressenti l'effet du rachat anticipé d'emprunts pour 300 millions de francs, qui a pesé sur le résultat financier. En matière d'endettement, Alpiq est parvenu à réduire le montant net de 714 millions de francs fin 2017 à 247 millions en fin d'année dernière.

Face à ces résultats en berne, les actionnaires devront se passer encore une fois de rétribution. Un dividende de 2 francs avait été versé pour la dernière fois en 2015 au titre de 2014. En guise de perspective, le groupe table cette année sur des résultats en baisse. Une «reprise» est cependant attendue à partir de 2020, a ajouté Alpiq.

Après s'être effondrés entre 2013 et 2016, les prix de gros ont rebondi à partir de 2017 et devraient poursuivre leur hausse ces prochaines années. Comme Alpiq vend son électricité sur le marché avec plusieurs années d'avance, le groupe peut espérer profiter de ce rebond dès l'exercice prochain.

Litige avec Bouygues Construction

Alpiq risque par ailleurs d'être en litige pendant un certain temps avec le groupe de construction français Bouygues concernant le prix de vente de deux de ses filiales. Alors que le groupe suisse a reçu 790 millions de francs, Bouygues Construction réclame le remboursement de 205,1 millions. Alpiq, lui, exige 12,9 millions supplémentaires.

Le directeur financier Thomas Bucher a admis que ce dossier risquait de durer plus longtemps que prévu, l'affaire devant être jugée par un tribunal d'arbitrage. A la Bourse suisse, les investisseurs se défaisaient du titre Alpiq. Ce dernier cédait 2,1% à 68,70 francs, dans un indice élargi SPI en hausse de 0,42% vers midi. (ats/nxp)

Créé: 04.03.2019, 12h24

Articles en relation

Alpiq change de patron

Energie Jens Alder va reprendre le poste de CEO du groupe Alpiq qu'occupait Jasmin Staiblin depuis six ans. Plus...

Alpiq envisage de se désengager du charbon

Suisse L'énergéticien Alpiq étudie actuellement la vente de ses deux centrales à charbon tchèques, Kladno et Zlín. Plus...

Alpiq subit une importante perte

Energie Le groupe énergétique a enregistré une perte dix fois plus grande qu'un an plus tôt, pour se chiffrer à 50 millions de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...