Passer au contenu principal

Amazon autorisé à acheter Whole Foods

Les autorités américaines ont autorisé mercredi le géant du commerce en ligne à acheter la chaîne de magasins bio.

Amazon met la main sur quelque 460 magasins, réputés plus chers en raison de leurs produits plus «tendance», où tous les observateurs attendent qu'il baisse les prix.
Amazon met la main sur quelque 460 magasins, réputés plus chers en raison de leurs produits plus «tendance», où tous les observateurs attendent qu'il baisse les prix.
Keystone

La commission fédérale du commerce (FTC) des Etats-Unis a annoncé mercredi qu'elle autorisait le géant américain du commerce en ligne Amazon à acheter Whole Foods Market. Le montant de la transaction atteint 13,7 milliards de dollars (13,2 milliards de francs).

La chaîne de magasins d'alimentation «bio» Whole Foods avait déjà fait savoir mercredi que ses actionnaires avaient approuvé une opération que les deux sociétés comptent boucler au deuxième semestre.

Le coup de maître d'Amazon perturbe l'ensemble du secteur américain de la distribution alimentaire, déjà au bord d'une guerre des prix dévastatrice pour les marges.

Wal-Mart, qui avec ses 4700 magasins contrôle 22% d'un marché national estimé à 700 milliards de dollars, est déjà confronté à une offensive sans merci des discounteurs allemands Aldi et Lidl. Le géant de Bentonville, dans l'Arkansas, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 486 milliards de dollars, dont 56% dans l'alimentaire.

En face, Amazon met la main sur quelque 460 magasins, réputés plus chers en raison de leurs produits plus «tendance», où tous les observateurs attendent qu'il baisse les prix.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.