Passer au contenu principal

Hong KongUn ancien cadre d'UBS condamné à de la prison

L'homme a été condamné à trois ans et demi de prison dans une affaire de corruption, la peine minimale.

UBS n'a pas souhaité s'exprimer sur le cas de son ex-employé.
UBS n'a pas souhaité s'exprimer sur le cas de son ex-employé.
Keystone

Un tribunal de Hong Kong a condamné un ancien cadre d'UBS à trois ans et demi de prison dans une affaire de corruption. Il s'agit de la peine minimale, a déclaré le juge.

Il n'y a pas de circonstances atténuantes qui justifient une peine inférieure, a précisé jeudi la Commission indépendante de Hong Kong contre la corruption (ICAC).

L'ancien cadre d'UBS, aujourd'hui âgé de 40 ans, avait convaincu, en 2007, un client de l'agence d'UBS à Hong Kong d'investir dans des actions indigènes. Il lui avait demandé de lui remettre 20% des bénéfices réalisés, assurant qu'il s'agissait d'une pratique courante. Le client avait accepté et remis au banquier la somme de 1,46 million de dollars. Un porte-parole d'UBS n'a pas souhaité s'exprimer sur l'affaire.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.