Appelez-le «Sir» Bernard Arnault

Distinction La reine d'Angleterre a anobli Bernard Arnault pour sa contribution à l'économie britannique. Le patron multimilliardaire de LVMH bénéficiera de la double nationalité franco-belge.

Bernard Arnault sera promu au rang de Chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique.

Bernard Arnault sera promu au rang de Chevalier de l'Ordre de l'Empire britannique. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tandis que l’homme le plus riche de France a choisi de se naturaliser belge, c’est la reine d’Angleterre Elizabeth II qui lui déroule le tapis rouge. «Oubliez la Belgique! Bernard Arnault devrait suivre l’exemple de ses compatriotes qui se sont installés en Grande-Bretagne», ironise un blog du Financial Times.

Vendredi 5 octobre, Sa Majesté a décidé d’honorer le CEO de la multinationale du luxe LVMH d’une des distinctions britanniques les plus prestigieuses et rares: Bernard Arnault sera promu au rang de Chevalier (Knight Commander) de l’Ordre de l’Empire britannique (KBE). Seul Français à recevoir cette distinction en 2012, il rejoint un cercle très fermé qui a précédemment récompensé Bill Gates, Alan Greenspan ou encore Steven Spielberg.

Bien ancré

Ce privilège, c’est pour le remercier des services rendus aux entreprises et à la société britanniques. «Cela implique certainement de payer beaucoup d’impôts sur les sociétés et d’employer de nombreux Britanniques (3000 selon un porte-parole)», poursuit le Financial Times.

Bien ancré outre-Manche, LVMH détient entre autres des participations dans la marque de whisky Glenmorangie, le chemisier Pink ou encore dans les bijoux De Beers. A Londres, l'école de management «LVMH House» forme les cadres du groupe. Aussi, l’empire du luxe apporte souvent son soutien au Central Martins College of Art and Design ainsi qu’aux expositions de la Tate Gallery et du British Museum.

Selon un porte-parole, Bernard Arnault voyagera à Londres avant la fin de l’année pour recevoir sa distinction.

Procès en 2013

Il y a quelques semaines, la presse révélait la demande de nationalité belge de Bernard Arnaud. Soupçonné de préparer son exil fiscal, le CEO de LVMH réfute les accusations.

Par ailleurs, le procès qui oppose la première fortune de France à Libération aura lieu le 4 octobre 2013. Pour rappel, le quotidien a publié, le 10 septembre dernier, une couverture insultante à l’égard du milliardaire, au lendemain de l’annonce de sa demande de nationalité belge.

Créé: 08.10.2012, 14h08

Articles en relation

Libération perd 500 000 euros de publicité

Bernard Arnault La polémique autour du quotidien français prend de l'ampleur. Suivi par d'autres annonceurs, le groupe LVMH retire ses budgets publicitaires. Plus...

«Casse-toi riche con!», la Une qui fait mal

Evasion fiscale La demande de nationalité belge de Bernard Arnault a créé une véritable onde de choc. La couverture coup de poing de «Libération» suscite de vives réactions. Bernard Arnault dépose plainte. Plus...

Bernard Arnault porte plainte contre «Libération»

France Le patron du groupe de luxe français LVMH a décidé de porter plainte contre le journal «Libération» pour «injures publiques proférées à son égard». Plus...

Le plus riche des Français veut devenir belge

Passeport Le patron de l’empire du luxe LVMH Bernard Arnault, première fortune de France et d’Europe et quatrième fortune mondiale, a entamé des démarches pour obtenir la nationalité belge. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.