Credit Suisse a espionné son ex-numéro deux

ÉconomieIqbal Khan, ancien responsable du «private banking» et transféré chez UBS, a été suivi par trois hommes en plein Zurich.

Iqbal Khan a été suivi par des détectives privés employés par Crédit Suisse.

Iqbal Khan a été suivi par des détectives privés employés par Crédit Suisse. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le polar ébranle la Bahnhofstrasse. Il met en scène Credit Suisse et UBS, et surtout deux banquiers stars, Iqbal Khan et son supposé rival, Tidjane Thiam, CEO de Credit Suisse. Le scandale a explosé jeudi dernier, au cœur même de la Paradeplatz. Iqbal Khan et son épouse se rendaient en voiture à Zurich pour y faire des achats lorsque l’ex-responsable de la gestion de fortune de Credit Suisse s’est rendu compte qu’ils étaient suivis, probablement depuis leur domicile de Herrliberg, sur la Goldküste.

Suivant les versions du «SonntagsBlick» et de la «SonntagsZeitung», Iqbal Khan aurait alors filmé les trois passagers du véhicule à sa trousse ou photographié la plaque numérologique. Les barbouzes tentent de lui arracher son smartphone, puis, devant les remous causés, prennent la fuite. Iqbal Khan alerte immédiatement la police zurichoise, qui ne tarde pas à retrouver et à arrêter les trois hommes. Et là, surprise! Il s’agit de trois détectives privés, engagés par Credit Suisse pour surveiller le futur ex-numéro deux de la grande banque. Cette dernière reconnaît leur engagement, mais déclare qu’«il s’agit d’une affaire privée».

Des zones d’ombre subsistent. Mais ce chapitre du polar s’inscrit dans un cadre plus large. Alors qu’Iqbal Khan a longtemps marché main dans la main avec Tidjane Thiam, des tensions très vives seraient survenues entre les deux dirigeants. Le premier a dès lors démissionné, pour reprendre, au 1er octobre prochain, l’importante division de private banking… d’UBS. Est-ce pour voir si d’autres cadres n’allaient pas en faire de même que Credit Suisse a fait suivre le transfuge?

Créé: 22.09.2019, 22h36

Articles en relation

La succession d’Ermotti et de Thiam affole les esprits

Credit Suisse et UBS Âgés respectivement de 59 et 57 ans cette année, les deux patrons stars sont rattrapés par leur horloge biologique. Plus...

Tidjane Thiam parvient à rassurer les investisseurs

Bourse Après l’allocution du patron de Credit Suisse, ce mercredi à Londres, l’action de la deuxième banque helvétique a gagné plus de 7,4%. Plus...

Tidjane Thiam, de l’adulation à la méfiance

Finance Acclamé lors de son arrivée à Crédit Suisse, le CEO voit sa popularité chuter presque autant que le titre de la banque. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.