Le Credit Suisse établit des restrictions au secret bancaire

FinanceLe Credit Suisse assouplit le secret bancaire. Dans ses nouvelles conditions générales, le numéro deux bancaire helvétique rapporte qu'il peut, dans certains cas, s'écarter de ce principe qui protège la sphère privée des clients.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Le client dispense par la présente la banque de son obligation de discrétion et renonce au secret bancaire», stipule l’article 16 des nouvelles conditions générales rendues publiques vendredi par la Basler Zeitung. Cette levée ne vaut que lorsque le client enfreint certaines directives.

Les anciennes conditions générales de la banque rendaient déjà possible l’assouplissement du secret bancaire sous certaines conditions. Ce qui est neuf est la formulation explicite selon laquelle le client renonce dans certains cas à ce principe.

Selon le professeur de droit économique Peter Kunz, les dispositions du Credit Suisse sont certes légales, mais regrettables: «Le Credit Suisse détériore la protection des clients. Lorsque l’une des deux grandes banques effectue un tel pas, cela est mauvais signe», note le Bernois.

Dans une prise de position, l’établissement dirigé par Brady Dougan indique que les nouvelles conditions ne contiennent aucun changement fondamental. L’article en question représente plutôt une précision linguistique ainsi qu’un complément, selon l’institut: la précision permet d’élargir l’abandon du secret bancaire dans certains cas à venir. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2014, 18h38

Articles en relation

Cinq ex-collaborateurs du Credit Suisse inculpés d'escroquerie

Banque Cinq anciens collaborateurs de Credit Suisse ont été inculpés en marge de l'affaire de corruption de la caisse de pensions des employés du canton de Zurich (BVK). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...