Critiquée, Lagarde pourrait rempiler au FMI

InterviewSon mandat à la tête de l'institution de Washington s'achève en juillet 2016.

La directrice générale du FMI était jusqu'ici toujours restée très évasive sur ses intentions.

La directrice générale du FMI était jusqu'ici toujours restée très évasive sur ses intentions. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La directrice générale du FMI Christine Lagarde se dit prête à «considérer» un deuxième mandat si les membres du FMI «souhaitent que je continue à servir», dans un entretien au magazine Challenges à paraître jeudi 25 juin.

«Tout dépendra de la volonté des membres du FMI», souligne-t-elle dans cette interview réalisée le 18 juin. S'ils «souhaitent que je continue à servir, c'est certainement quelque chose que je considérerai», dit-elle. Son mandat à la tête de l'institution de Washington, qu'elle qualifie de «belle maison», s'achève en juillet 2016.

La directrice générale du FMI, ancienne ministre des Finances de Nicolas Sarkozy, était jusqu'ici toujours restée très évasive sur ses intentions. Sa forte popularité dans les sondages a pu nourrir des spéculations sur un possible retour en politique en France.

Les foudres de la Grèce

A la tête du FMI, elle est critiquée depuis plusieurs semaines par la Grèce, asphyxiée financièrement et qui lui reproche d'adopter une ligne trop dure vis-à-vis d'elle.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a déjà reproché au FMI sa «responsabilité criminelle» dans l'échec jusqu'ici des négociations entre Athènes et ses créanciers. Il l'a encore accusé mercredi de bloquer les discussions, alors que se tiennent des réunions cruciales à Bruxelles

Le FMI, qui a participé aux plans de sauvetage du pays, négocie aux côtés de la BCE et la Commission européenne avec Athènes. La Grèce doit faire valider par ces trois institutions un programme d'efforts budgétaires avant de toucher une aide de quelque 7 milliards d'euros.

Sans cette aide, la Grèce ne pourra notamment pas rembourser le 30 juin une somme de 1,5 milliard d'euros qu'elle doit au FMI.

(afp/nxp)

Créé: 24.06.2015, 18h46

Articles en relation

Le FMI n'exclut pas une sortie de la Grèce de la zone euro

Crise de la dette En marge d'une réunion du G7, Christine Lagarde s'est confiée à un quotidien allemand et estime qu'une sortie de la Grèce de la zone euro est «une possibilité». Plus...

La Grèce s'engage à honorer ses obligations

Dette grecque La Grèce s'est engagée à verser les quelque 460 millions d'euros dus au FMI le 9 avril. C'est ce qu'a affirmé Christine Lagarde à l'issue d'une rencontre à Washington avec le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis. Plus...

Les mises en examen de Tapie et Lagarde maintenues

Cour d'appel Appelée à se prononcer, la cour d'appel de Paris a rejeté jeudi les demandes d'annulation de mise en examen de cinq protagonistes, dont Bernard Tapie et Christine Lagarde, de l'arbitrage avec le Crédit Lyonnais. Plus...

Lagarde se dit prête à faire une «danse du ventre»

Réforme du FMI A la tête du FMI, Christine Lagarde s'est dit prête à faire une «danse du ventre» pour convaincre les parlementaires US de ratifier une réforme de l'institution. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.