Le ministre des finances allemand comprend la Suisse

Conflit fiscalWolfgang Schäuble calme le jeu suite au mandat d’arrêt suisse contre trois inspecteurs du fisc de Rhénanie du Nord-Westphalie. Il rejette tout lien avec l’accord fiscal en cours de renégociation.

La position du grand argentier allemand suscite l'exaspération de l'opposition.

La position du grand argentier allemand suscite l'exaspération de l'opposition. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le grand argentier allemand ne dit rien d’autre que le procureur de la Confédération Michael Lauber. «La justice en Suisse est indépendante, exactement comme en Allemagne», a déclaré le démocrate- chrétien (CDU) samedi en marge d’une rencontre entre ministres européens à Copenhague, rejetant tout lien entre le mandat d’arrêt et l’accord fiscal en train d’être renégocié entre Berne et Berlin.

L'opposition fâchée

Cette position a exaspéré l’opposition, sans le soutien de laquelle l’accord ne trouvera pas de majorité au parlement allemand. «Au lieu de soutenir les employés du fisc poursuivis par la Suisse, qui ont permis par leur travail la découverte de pratiques d’évasion fiscale à une large échelle, le ministre des finances montre de la compréhension pour la procédure suisse», ont déclaré deux politiciens verts, Gerhard Schick et Thomas Gambke.

Les sociaux-démocrates (SPD) et les Verts réclament une réaction claire de la part du gouvernement allemand. «L’action des autorités judiciaires suisses représente un procédé sans pareil et un acte inamical», a déclaré au «Handelsblatts» le porte-parole du groupe parlementaire du SPD au Bundestag, Carsten Schneider.

Si le gouvernement allemand ne conteste pas une telle action, la perception de l’Etat de droit et de la justice en Allemagne serait remise en question, a-t-il poursuivi. Il attend que Berlin «trouve des mots clairs».

Créé: 01.04.2012, 11h05

Articles en relation

Mandat d’arrêt suisse contre 3 inspecteurs du fisc allemands

Conflit fiscal Ils sont soupçonnés par Berne d’avoir participé à la transaction qui a vu le land de Rhénanie du Nord-Westphalie acheter un CD volé contenant les noms de clients allemands du Credit Suisse. Plus...

L'Allemagne prête à signer avec la Suisse

Différend fiscal Berlin est prêt à signer un accord avec Berne. Il risque cependant de ne pas être ratifié en Allemagne, à cause de l'opposition des socialistes et des verts. Plus...

L'accord entre la Suisse et l'Allemagne est à bout touchant

Différend fiscal Pour convaincre certains ministres-présidents des Länder allemands, la Suisse aurait modifié partiellement les modalités de l'accord. Berne attend maintenant une réponse rapide de Berlin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.