Moody's abaisse la note souveraine de l'Italie de deux crans

Zone euroSelon l'agence de notation Moody's, l'Italie pourrait connaître une croissance «faible» et un «chômage plus élevé», l'empêchant de remplir ses objectifs de réduction des déficits.

L'agence de notation Moody's a maintenu la perspective négative de l'Italie et a abaissé de deux crans sa note souveraine.

L'agence de notation Moody's a maintenu la perspective négative de l'Italie et a abaissé de deux crans sa note souveraine. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence américaine Moody's Investor Service a abaissé vendredi de deux crans la note souveraine de l'Italie, qui passe de A3 à Baa2.

L'agence de notation a maintenu la perspective négative du pays, en raison de la détérioration de la situation dans la zone euro, notamment en Espagne et en Grèce.

«L'Italie a plus de risque de connaître une hausse brutale de ses coûts de financement ou de ne plus avoir accès aux marchés financiers (...) en raison de la confiance de plus en plus fragile des marchés et du risque de contagion émanant de la Grèce et de l'Espagne», écrit l'agence dans un communiqué.

«Si l'accès de l'Italie aux marchés de la dette publique devait se restreindre et si le pays devait solliciter une aide extérieure, sa note souveraine pourrait passer à des niveaux nettement inférieurs», ajoute-t-elle.

«Le risque d'une sortie de la Grèce de l'euro a augmenté et le système bancaire espagnol va endurer davantage de pertes qu'attendu», ajoute encore l'agence, qui estime par ailleurs que les perspectives économique à court terme pour l'Italie se sont «détériorées».

Selon Moody's, l'Italie pourrait connaître une croissance «faible» et un «chômage plus élevé», l'empêchant de remplir ses objectifs de réduction des déficits et faisant naître le risque que le pays «ne puisse plus se financer auprès des marchés financiers».

Augmentation des taux?

L'initiative, qui entraîné une nette baisse de l'euro sur les marchés asiatiques, pourrait se traduire par une augmentation des taux auxquels Rome emprunte avant l'émission d'obligations d'état prévue dans la journée.

La note de Moody's, assortie d'une perspective négative, est inférieure à celle de Standard & Poor's et de Fitch Ratings.

«La note de la dette italienne pourrait être encore abaissée dans le cas d'une nouvelle détérioration des perspectives économiques ou de difficultés dans la mise en oeuvre des réformes», avertit l'agence.

Une poursuite de la dégradation des conditions de financement due à de nouveaux chocs économiques et financiers dans la crise des dettes qui affecte la zone euro ajouterait aux perspectives négatives de la note souveraine de l'Italie, poursuit Moody's.

A l'inverse, la mise en oeuvre de réformes économiques et de mesures budgétaires à même de relancer la croissance et d'assainir les comptes publics pourrait conduire à une perspective stable, souligne-t-elle. (ats/nxp)

Créé: 13.07.2012, 07h50

Articles en relation

Angela Merkel invite les Italiens à la patience

Sommet italo-allemand Les difficiles réformes économiques entreprises en Italie ne porteront pas leurs fruits avant plusieurs mois, a estimé Angela Merkel en visite à Rome. Mais les sacrifices qu'elles impliquent ne seront pas vains, selon la Chancelière allemande. Plus...

Berlusconi veut reprendre les commandes de l'Italie

Campagne électorale Silvio Berlusconi conduira la droite aux élections législatives en 2013. Cette décision signifie qu'il n'y aura pas de primaires pour désigner le candidat du PDL au poste de chef du gouvernement en cas de succès. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.