Moody’s envisage de priver Paris, Londres et Vienne de leur triple A

Crise de la detteL’agence d’évaluation financière a annoncé qu’elle risquait de réduire les notes Aaa de la France, de la Grande-Bretagne et de l’Autriche. Elle a déclassé l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Slovaquie, la Slovénie et Malte.

Paris va-t-elle perdre son triple A, tout comme Vienne et Londres.

Paris va-t-elle perdre son triple A, tout comme Vienne et Londres. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Moody’s a publié lundi soir un communiqué sanctionnant neuf pays de l’Union européenne susceptibles, selon elle, d’être affectés «par les risques financiers et macroéconomiques grandissants émanant de la crise de la zone euro».

Un mois jour pour jour après que sa concurrente Standard and Poor’s eut privé la France et l’Autriche de leur «triple A», l’agence américaine a indiqué qu’elle attribuait désormais une perspective «négative» au «Aaa» qu’elle-même attribue à la France, à la Grande-Bretagne et à l’Autriche.

«Retour à la réalité»

Le ministre français des Finances François Baroin a «pris acte» de la décision de l’agence en jugeant qu’elle était liée aux «risques pesant sur la zone euro». Son homologue britannique, George Osborne, a lui qualifié de «retour à la réalité» l’annonce de Moody’s, estimant que c’était «la preuve, dans la situation mondiale actuelle, que la Grande-Bretagne ne pouvait renoncer à traiter» la question de sa dette.

L’annonce de Moody’s intervient également au lendemain du vote en Grèce du programme d’austérité exigé par les créanciers du pays, qui devrait aboutir à l’adoption par la zone euro d’un plan de sauvetage d’une ampleur sans précédent dans le monde.

«La perspective négative associée à la note de ces trois pays tient compte de la présence d’un certain nombre de pressions de crédit susceptibles d’exacerber la sensibilité des finances publiques de ces Etats et leurs programmes d’austérité à toute nouvelle dégradation de la conjoncture économique et de la situation financière européennes», écrit l’agence.

Rome, Madrid, Lisbonne dégradés

Moody’s a indiqué également avoir abaissé la note de solvabilité de l’Italie d’un cran, à «A3», celle du Portugal d’un cran à «Ba3», et celle de l’Espagne de deux crans à «A3». La Slovaquie et la Slovénie sont, elles, sanctionnées par un abaissement de note d’un cran, à «A2», et Malte voit sa note abaissée d’un cran également, à «A3».

Moody’s indique par ailleurs qu’elle envisage d’abaisser encore à moyen terme les notes des six pays dont elle vient de diminuer la notation de crédit. L’agence écrit que les principales raisons justifiant ces décisions sont «l’incertitude entourant premièrement les perspectives de réformes structurelles du budget et de l’économie de la zone euro et, deuxièmement les ressources qui seront mises à disposition pour faire face à la crise».

Perspectives médiocres

Autre facteur d’explication selon Moody’s, «le fait que les perspectives pour l’économie européenne sont de plus en plus médiocres, ce qui menace la mise en oeuvre des programmes d’austérité et les réformes structurelles nécessaires pour promouvoir la compétitivité». Pour l’agence, ces facteurs vont continuer d’affecter la confiance «fragile» des marchés» vis-à-vis de l’Europe.

Moody’s écrit cependant que «l’engagement des autorités européennes à préserver l’union monétaire et à mettre en oeuvre toutes les réformes nécessaires pour restaurer la confiance des marché est un facteur important ayant limité l’ampleur des ajustements de notes» annoncés lundi.

(ats/afp/nxp)

Créé: 14.02.2012, 06h24

Articles en relation

L'agence de notation Moody’s confirme le «Aaa» de la Suisse

Crise de la dette La Suisse reste ainsi parmi les treize pays notés «triple A» par les trois grandes agences de notation. Plus...

L'Allemagne conservera son «triple A» même en cas de récession en 2012

Crise de la dette L'agence de notation Standard and Poor's confirme que l'Allemagne va garder sa note «AAA», la meilleure possible, même en cas de récession cette année. Plus...

La note du Fonds de secours de la zone euro dégradée

Crise de la dette Standard and Poor's a abaissé lundi d'un cran à «AA » la note du FESF. Une décision attendue après l'abaissement de la note de la France et l'Autriche. Plus...

La France perd son AAA à 100 jours de la présidentielle

Crise de la dette L'agence de notation financière Standard & Poor's a décidé de dégrader la France en lui retirant sa note d'excellence triple A. Plus...

L’Autriche perd sa note «triple A»

Crise de la dette L’agence de notation Standard & Poor’s a décidé de retirer son "triple A" à la dette à long terme de l’Autriche, deuxième pays de la zone euro avec la France à perdre ainsi sa notation d’excellence. Plus...

Euro et pétrole en baisse

L’euro et le sterling ont baissé après les annonces de l’agence de notation, tandis que les futures sur les indices boursiers américains ne réagissaient pas dans l’immédiat. L’euro reculait de 0,2% à 1,3164 dollar.

Les cours du pétrole étaient également en baisse mardi en Asie. Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars reculait de 25 cents à 100,66 USD le baril dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord à même échéance se repliait de 33 cents, à 117,60 USD, pour le dernier jour de transaction sur cette échéance.

"La zone euro est à nouveau sur le devant de la scène et cela provoque des ventes sur le marché pétrolier", a expliqué un analyste financier de Singapour.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.