Passer au contenu principal

«Nous pouvons toujours attirer les clients en Suisse»

Début d’année 2018 «positif» pour Lombard Odier. La direction explique ce qui sera fait des 300 millions tirés de ses immeubles.

Patrick Odier confirme la volonté de la banque Lombard Odier de rester présente en Suisse… et à Genève.
Patrick Odier confirme la volonté de la banque Lombard Odier de rester présente en Suisse… et à Genève.
GEORGES CABRERA

En cette fin d’août, les principales banques lémaniques font le point sur leur activité à mi-parcours de l’année. Dans une étrange atmosphère de commémoration. Bientôt dix ans que la finance a implosé à New York et que les assauts répétés à l’encontre du secret bancaire helvétique devaient provoquer un séisme dans le secteur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.