Standard and Poor's remonte la note de la Grèce de six crans

crise de la detteL'agence de notation financière a annoncé mardi avoir remonté de six crans la note de la Grèce, de «défaut sélectif» (SD) à «B-», et qualifié de «stable» la perspective à long terme de ce pays sous assistance financière internationale.

S§P procède à sa première révision à la hausse de la note du pays.

S§P procède à sa première révision à la hausse de la note du pays. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La décision de remonter la note de la Grèce fait suite à la conclusion de l'opération de rachat par la Grèce d'une partie de sa dette au tiers de son prix, explique l'agence de notation dans un communiqué qui souligne «la forte détermination» des pays de la zone euro à «préserver l'appartenance» de ce pays à la monnaie unique.

En plaçant le 5 décembre le pays en situation de «défaillance partielle», à un cran seulement du défaut de paiement, l'agence avait précisé qu'il s'agissait d'une mesure provisoire, le temps que le pays opère le rachat de dette convenu avec ses bailleurs de fonds pour qu'ils le remettent sous perfusion financière.

Athènes a mené à bien cette opération, en recevant la semaine dernière des offres de rachat pour un montant de 31,9 milliards d'euros de la part de ses prêteurs privés, ce qui a conduit l'UE à donner son feu vert au déblocage d'une tranche de 34,3 milliards d'euros de prêt gelée depuis juin.

Niveau B

Mais en remontant la note grecque de six crans, S§P procède aussi à sa première révision à la hausse de la note du pays depuis le déclenchement de la crise de la dette en 2010, qui a plongé le pays dans une spirale de récession et de rigueur. La Grèce retrouve ainsi un niveau B, spéculatif, qu'elle avait perdu le 13 juin 2011.

Outre la «forte détermination» européenne à mener à bien le sauvetage grec, et garder le pays dans la zone euro, S§P invoque aussi à l'appui de sa décision «l'engagement du gouvernement à mener l'ajustement budgétaire et structurel» requis par les bailleurs de fonds du pays. (afp/nxp)

Créé: 18.12.2012, 19h22

Articles en relation

La Grèce lève 4,387 milliards d'euros à court terme

Dette La Grèce a bouclé mardi après-midi son appel d'offres pour le rachat de sa dette et levé 4,387 milliards d'euros (5,3 milliards de francs) en bons du Trésor à court terme. Plus...

Grèce: succès de la 1ère phase du rachat de dette

ECONOMIE La première phase de la délicate opération de rachat de la dette grecque lancée lundi est un succès, a affirmé samedi la presse grecque. Elle a atteint le but de rachat de 30 milliards d'euros fixé par Athènes. Plus...

La Grèce placée en défaut de paiement «partiel»

Notation A l'heure où le pays tente de sortir la tête de l'eau, l'agence Standard and Poor's a abaissé sa note attachée à la dette souveraine grecque de «CCC» à «défaut sélectif» (SD), soit un cran avant le défaut de paiement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.