Au top 50 des banques les plus sûres, cherchez la Suisse

FinanceLe mensuel Global Finance a livré son classement 2013 des banques les plus sûres au monde. Une seule suisse, la Banque cantonale de Zurich, se fait une place dans ce top 50, à la troisième place.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse endroit le plus sûr au monde pour placer son argent en banque: cette légende appartiendrait-elle au passé? Le classement 2013 des banques les plus sûres au monde par le mensuel Global Finance ne place qu'un seul établissement helvétique dans son top 50, la Zürcher Kantonalbank.

L'établissement zurichois réussit tout de même à se hisser à la 3e position, juste derrière l'allemande KfW (Kreditanstalt für Wiederaufbau, établissement de crédit pour la reconstruction en français) et la néerlandaise BNG (Bank Nederlandse Gemeenten, banque des communes néerlandaises en français).

La ZKB leader suisse depuis longtemps

Mais la ZKB ne découvre ni le podium ni la solitude helvétique: l'établissement occupait déjà la 3e place dans le classement 2012, et était déjà la seule représentante helvétique du palmarès. Et depuis plusieurs années, elle occupe le leadership national dans ce domaine, reléguant loin la concurrence.

Ainsi, en 2011, Credit Suisse n'arrivait pas à dépasser la 29e place, après avoir atteint la 26e place en 2010. Et il faut remonter à 2009 pour retrouver trace de trois banques suisses dans le palmarès: UBS se situait à la 40e place et Credit Suisse à la 43e.

La note AAA condition sine qua non

Le classement 2013 reste assez stable par rapport à ceux des années précédentes, faisant la part belle aux établissements européens et des pays développés de manière générale. Deux banques chinoises seulement se placent dans le top 50 de Global Finance. La plupart des institutions extra-européennes étant originaires de Singapour, du Canada, d'Australie,...

Le classement étant notamment basé sur le volume des actifs par rapport à la taille de la banque (nombre de clients, volume d'affaires, effectifs), ainsi que sur les notations des agences Fitch, Standard & Poor's et Moody's, la quasi-totalité des établissements relève de pays ayant conservé leur note AAA chez au moins deux des trois agences de référence.

Disparition des banques françaises et des grands établissements

C'est ainsi que les banques françaises, jusqu'à présent l'une des plus fortes délégations du classement annuel, disparaissent presque totalement du millésime 2013 (une dizaine jusqu'en 2012, une seule en 2013).

Par contre, la disparition de très grandes banques peut s'expliquer par un changement de critères par Global Finance: faute d'actifs suffisant en comparaison avec leur taille, elles ont disparu du top 50. C'est ce critère qui explique également les bonnes performances des banques de développement européennes et des établissements qui traitent avec les collectivités publiques.

Créé: 30.08.2013, 13h29

Articles en relation

La Suisse meilleur élève selon Standard & Poor's

Banque Les banques suisses sont celles qui présentent le moins de risques au monde, selon le classement 2013 établi par l'agence de notation Standard & Poor's. Plus...

Une banque privée sur quatre va disparaître d'ici à 3 ans

Suisse Plus du quart des établissements bancaires privés établis en Suisse devrait disparaître d'ici à trois ans. Plus...

La Banque cantonale de Bâle supprime des emplois

Chômage L'entreprise assure qu'il n'y aura pas de licenciement. Elle n'envisage pas non plus de fusion avec la banque Coop. Plus...

La BCGE joue la carte de la prudence

Stratégie La Banque cantonale de Genève (BCGE) a affiché mardi des résultats contrastés au premier semestre 2013. Plus...

Piguet Galland se recentre sur la clientèle suisse

Banque Issue de la fusion de Piguet et Galland initiée en 2010 par la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), actionnaire à 99% de l'établissement, la banque privée Piguet Galland va se conc–entrer sur la clientèle suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.