DSK cherche de l'argent en Chine

«Hedge fund»L'ex-directeur du FMI, président de la société LSK&Partner, va cogérer un fonds spéculatif avec sa fille, Vanessa Strauss-Kahn, économiste. Il est actuellement en Chine pour tenter de lever 1,8 milliard de francs.

Dominique Strauss-Kahn poursuit des activités financières et économiques pour le compte d'une société privée qu'il préside.

Dominique Strauss-Kahn poursuit des activités financières et économiques pour le compte d'une société privée qu'il préside. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dominique Strauss-Kahn est en Chine pour lever des fonds pour un hedge fund, pour le compte de la société qu'il préside LSK & partners, dont le directeur général Mohamad Zaidan s'est confié à Reuters.

Avant d'avoir l'autorisation définitive en provenance du Luxembourg pour créer ce fonds spéculatif, DSK est donc allé au front pour tenter de lever 2 milliards de dollars (1,8 milliards de francs) auprès de riches particuliers et institutionnels chinois. L'empire abritait en 2012 quelque 640'000 millionnaires.

C'est avec sa fille, Vanessa Strauss-Kahn, économiste (en photo AFP ci-dessous), que l'ex-patron du FMI va gérer ce nouveau fonds.

Depuis sa démission du FMI, Dominique Strauss-Kahn a plusieurs activités: il conseille les gouvernements serbe et sud-soudanais, mais aussi des banques. (nxp)

Créé: 20.03.2014, 17h07

Articles en relation

Un sondage favorable à DSK enterré en France

Présidence Dominique Strauss-Kahn s'est trouvé en tête des personnalités politiques qui «pourraient faire mieux que François Hollande» dans un sondage qui n'a finalement pas été publié en France. Plus...

Galerie photo

Galerie photo

De Cannes à New York: la chronologie des affaires DSK

De Cannes à New York: la chronologie des affaires DSK Affaire Carlton, affaire du Sofitel, affaire Banon et Welcome to New York. Retour en images sur les déboires judiciaires de DSK.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.