Les hypothèques à taux négatif débarquent en Suisse!

ImmobilierSelon le «Tages-Anzeiger», les banques cantonales de Zoug et des Grisons paient des clients qui veulent un crédit.

Il faut négocier en tête à tête pour obtenir un prêt taillé sur mesure avec une banque…

Il faut négocier en tête à tête pour obtenir un prêt taillé sur mesure avec une banque… Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le quotidien zurichois appelle cela «la fin d’un tabou». Selon un sondage réalisé auprès des vingt-quatre banques cantonales de Suisse, deux ont répondu par l’affirmative à la question: «Avez-vous déjà octroyé des crédits hypothécaires avec un taux d’intérêt négatif?». Il s’agit de celles de Zoug et des Grisons. «Nous le faisons dans des cas particuliers», répond ainsi Carmen Wyss, porte-parole de la Banque cantonale de Zoug. Son homologue des Grisons, Thomas Müller, renchérit, en se montrant un peu plus précis: «Face à la situation actuelle de refinancement, la Banque cantonale des Grisons peut octroyer des crédits à taux négatifs à des clients institutionnels qui ont un besoin urgent et important de fonds», affirme-t-il.

La directrice de la caisse de pension de La Poste, Françoise Bruderer Thom, confirme cette tendance: «La pression de la part des débiteurs augmente pour obtenir de telles conditions». Et pour cause. Pour certains établissements bancaires – telles les banques cantonales qui financent majoritairement les crédits hypothécaires grâce aux dépôts d’épargne –, il devient désormais économiquement plus intéressant d’accorder un prêt, en rétribuant le client entre - 0,2 à - 0,35%, plutôt que de parquer cette épargne liquide auprès de la Banque nationale suisse et devoir lui payer un taux de - 0,75%.

Des exceptions plus si rares

Selon le «Tages-Anzeiger», «d’ici quelques mois, voire quelques semaines, il n’est pas exclu de voir apparaître des taux hypothécaires à - 0,4 ou - 0,5%». Cette situation, aussi incroyable fût-elle, où un propriétaire immobilier est rétribué pour souscrire un emprunt, prouve en tous les cas que plus personne ne croit à une remontée des taux d’intérêt, ni à court, ni à moyen terme.

Certes, les banques cantonales de Zoug et des Grisons restent pour l’heure des cas particuliers. Au questionnaire du quotidien alémanique, l’immense majorité des établissements bancaires publics – dont la BCGE, la BCV ou la BCZ – a ainsi nié l’octroi d’hypothèques à taux d’intérêt négatifs. Mais, selon une récente étude de Moneypark, les «exceptions» ne sont plus chose rare, où l’on voit un gros client institutionnel – un fonds immobilier ou une caisse de pension, par exemple – négocier en tête à tête un prêt taillé sur mesure avec une banque…

Le petit client attendra

Est-ce à dire que cette offre inversée va bientôt bénéficier au petit propriétaire? Moneypark ne le pense pas, mais, comme vient de le démontrer le site Comparis.ch, les établissements bancaires proposent désormais des hypothèques à dix, voire quinze ans à des conditions de plus en plus favorables, soit 1,10% pour un crédit à dix ans, contre 0,95% sur cinq ans, le but étant, pour elles, de fidéliser leurs clients. «Les emprunts à long terme sont ainsi à deux doigts des taux indicatifs pour les hypothèques fixes sur deux ou cinq ans», affirme Frédéric Papp, spécialiste Finances chez Comparis.

Créé: 23.07.2019, 20h01

Articles en relation

Les banques pourraient taxer davantage les clients

Suisse Les taux négatifs et la politique monétaire actuelle incommodent les banques, qui n'osent toutefois pas encore s'en prendre aux petits épargnants. Plus...

L'impact du taux négatif sur les banques est faible

Economie Le vice-président de la Banque nationale suisse estime que la politique monétaire de son établissement n'a pas eu un impact trop fort. Plus...

Taux négatif: les banques se frottent les mains

Finance Les grands établissements bancaires sont largement bénéficiaires du taux d'intérêt négatif imposé par la BNS. Les clients sont les grands perdants. Plus...

Les taux négatifs? «C’est le monde à l’envers»!

Interview Président d’UBS, Axel Weber estime que les entreprises suisses se montrent très résistantes malgré le franc fort. Plus...

Taux négatifs pour les gros clients au Credit Suisse

Politique monétaire La banque ne donne pas de détails quant au montant de la commission perçue et au moment auquel la disposition doit entrer en vigueur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...