Les réseaux sociaux quittent la technologie

LA FINANCE EN DIRECTÀ partir de cette semaine, Facebook, Alphabet ou Twitter quittent le secteur technologique mais restent cotés en Bourse

Les réseaux sociaux rejoignent le secteur Communication Services.

Les réseaux sociaux rejoignent le secteur Communication Services. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

À partir de cette semaine, Facebook, Alphabet ou Twitter quittent le secteur technologique. Que l’on se rassure, ces titres restent cotés en Bourse! Ils rejoignent le secteur Communication Services, récemment créé pour mieux refléter les nouveaux modes de communication, notamment les échanges via internet. Il regroupera aussi bien les acteurs des réseaux sociaux que les sociétés de téléphonie ainsi que les compagnies actives dans les médias et le divertissement. Du fait de ces changements, le secteur technologique se trouve réduit au sein du S&P 500, passant de 26% à 21%. Mais la technologie demeure le secteur le plus important de l’indice.

Après une évolution plus irrégulière durant l’été, la technologie devrait pouvoir surperformer à nouveau. Malgré le départ des géants internet, ses perspectives bénéficiaires restent très dynamiques avec une croissance attendue d’environ 10% en 2019. L’évaluation du secteur en matière de ratio cours/bénéfices estimés à 12 mois sera aussi plus raisonnable grâce à cette nouvelle répartition, puisque les titres qui le quittent ont des ratios plus élevés.

On s’attend aussi à moins de disparités de performance entre les titres du secteur, car il sera recentré sur la production d’équipements et de logiciels. En outre, il deviendra moins sujet à des risques réglementaires (protection des données des utilisateurs, surveillance des contenus…), qui pourraient freiner l’expansion des réseaux sociaux. Enfin, notons que certaines incertitudes à court terme, liées aux tensions commerciales, se sont estompées.

Le travail de lobbying mené par le géant Apple a porté ses fruits, puisque certains produits et composants du leader à la pomme, importés de Chine, échapperont finalement aux tarifs douaniers entrés en vigueur fin septembre. (24 heures)

Créé: 02.10.2018, 17h26

Articles en relation

Les banques à la recherche de leur lustre d’antan

LA FINANCE EN DIRECT Il y a un peu plus de dix ans, l’effondrement de la banque américaine Lehman Brothers entraînait le monde vers sa plus profonde crise économique depuis les années 30. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.