L'Argentine réclame plus de 3 milliards à HSBC Suisse

SwissleaksL'Argentine réclame à la banque britannique de rapatrier les fonds des quelque 4000 Argentins qui avaient des comptes dans sa filiale suisse.

Le directeur de l'Administration fiscale argentine Ricardo Echegaray réclame ce 9 mars 2015 3,5 milliards à HSBC Suisse.

Le directeur de l'Administration fiscale argentine Ricardo Echegaray réclame ce 9 mars 2015 3,5 milliards à HSBC Suisse. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois milliards et demi de dollars, soit à peu près la même somme en francs suisses. Buenos Aires estime avoir été floué de ce montant par HSBC Suisse et le lui réclame.

«Nous voudrions savoir si HSBC a soutenu le comportement des responsables de la branche argentine, et ensuite, nous attendons le rapatriement des fonds qui, selon nous, se montent à 3,5 milliards de dollars», a déclaré lundi le directeur de l'Administration fiscale argentine (AFIP), Ricardo Echegaray, lors d'une conférence de presse à l'ambassade d'Argentine à Londres.

M. Echegaray doit assister à l'audition lundi après-midi du directeur général d'HSBC, Stuart Gulliver, qui doit s'expliquer sur l'affaire SwissLeaks devant la commission parlementaire britannique des Comptes publics.

4000 Argentins

L'administration fiscale argentine, qui a identifié environ 4000 Argentins titulaires de comptes dans la filiale suisse d'HSBC, estime que les opérations frauduleuses ont été supervisées par des représentants de HSBC en Argentine, aux États-Unis et en Suisse.

En novembre, les bureaux de la banque à Buenos Aires ont été perquisitionnés puis le pays a porté plainte contre HSBC. «HSBC a la responsabilité de rapatrier ces fonds en Argentine, de se séparer des responsables d'HSBC en Argentine et de changer sa politique envers ses clients», a jugé lundi M.Echegaray.

HSBC est au cœur d'un vaste scandale financier, une enquête internationale de plusieurs médias l'ayant accusé d'avoir fait transiter quelque 180 milliards d'euros de riches clients entre novembre 2006 et mars 2007 sur des comptes en Suisse, afin de leur éviter d'avoir à payer des impôts dans leurs pays respectifs. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2015, 16h44

Articles en relation

Brasilia veut épingler ses détenteurs de comptes HSBC

Swissleaks Le ministère brésilien de la Justice a ordonné l'ouverture d'une enquête fédérale sur «de possibles actes illicites» de citoyens brésiliens dans le cadre du scandale SwissLeaks. Plus...

Berne va aider l'Argentine à traquer les pots-de-vin de Menem

Justice L'ancien président argentin Carlos Menem est soupçonné d'avoir dissimulé en Suisse des fonds issus de pots-de-vin. Le Tribunal fédéral a estimé que l'entraide judiciaire était possible. Plus...

La FINMA a terminé son enquête sur HSBC

Investigations L'Autorité de surveillance ne devrait en principe pas ouvrir une nouvelle enquête après les révélations concernant la banque britannique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.