L'Autriche et le Luxembourg s'engagent contre la fraude

Coopération fiscaleDouze pays, dont l'Autriche et le Luxembourg, ont signé ou se sont engagés à signer un accord de coopération fiscale qualifié d'«historique» par l'OCDE, partenaire de l'accord.

Luc Frieden, ministre luxembourgeois des Finances et du Budget.

Luc Frieden, ministre luxembourgeois des Finances et du Budget. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les pays, où figurent également Singapour, le Bélize, la Lettonie, l'Estonie ou le Nigeria, ont signé ou vont signer la Convention concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale élaborée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). «Il s'agit d'un moment historique pour la Convention, une nouvelle victoire remportée dans la lutte contre la fraude fiscale», s'est réjoui le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, lors de la signature qui a eu lieu mercredi à Paris.

L'OCDE souligne que plus de 60 pays ont signé ou confirmé leur intention de signer cette convention destinée à renforcer la transparence en matière fiscale par la coopération entre Etats. Elle prévoit essentiellement de permettre de passer de l'échange de renseignements sur demande, usage actuel, à «d'autres formes de coopération, tel que l'échange automatique de renseignements», précise le communiqué.

Les pays du G20 ont annoncé cette année leur volonté de renforcer leur lutte contre l'évasion fiscale en favorisant notamment l'échange automatique d'informations. Au niveau européen, l'Autriche et le Luxembourg peinent en la matière. Mais les deux pays ont toutefois montré des signes de bonne volonté la semaine dernière lors d'un sommet de l'Union européenne, en promettant un accord sur ce point avant la fin de l'année, sous réserve de négociations avec des pays tiers comme la Suisse, Andorre ou Monaco.

«La signature de la Convention témoigne de la volonté de Singapour de s'engager dans une coopération fiscale reposant sur les normes internationales, mais ces normes ne peuvent être efficaces que si tous les centres financiers y adhèrent», a ainsi rappelé mercredi le ministre des Finances de Singapour, Tharman Shanmugaratnam. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2013, 13h11

Articles en relation

OCDE, Suisse et fiscalité: deux poids, deux mesures

Conflit fiscal En matière de fiscalité, l'OCDE ne relâche pas sa pression sur la Suisse. D'autres membres sont traités avec beaucoup plus d'indulgence. Explications avec Pascal Saint-Amans, haut responsable de l'Organisation. Plus...

La Suisse doit encore faire des progrès en matière fiscale

Europe Les progrès de la Suisse en matière d'entre-aide administrative sur les dossiers fiscaux sont encore insuffisants, affirme mercredi un responsable de l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) dans un entretien accordé au Tages Anzeiger. Plus...

Les clients de l'UE ne disent rien de leurs avoirs en Suisse

Fiscalité de l'épargne Deux tiers des contribuables européens ne déclarent pas leurs fonds en Suisse. Pour l'OCDE, l'Accord sur la fiscalité de l'épargne de 2005 ne suffit pas. Plus...

Le Luxembourg négociera l'abandon du secret bancaire

Sommet européen La Grand Duché du Luxembourg est bien décidé à ne pas abandonner son secret bancaire sans le négocier, notamment avec la Suisse. Plus...

Le Luxembourg penche pour un échange automatique

Accords fiscaux La principauté est favorable à l'application d'une forme d'échange automatique d'informations basée sur la réciprocité avec les Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.