Passer au contenu principal

L'avenir de Lonza à Viège sera fixé d'ici l'été

Aucun plan de restructuration n'existe à l'heure actuelle sur le plus grand site de production de la multinationale bâloise.

Lonza a présenté à Bâle des résultats annuels salués par le marché, et s'est montré très confiant à atteindre ses nouveaux objectifs 2018. Grâce à un endettement en baisse, et à une capacité à générer un excédent opérationnel, le groupe bâlois d'origine valaisan se dit prêt à faire des acquisition.Il veut aussi revoir son positionnement dans les petites molécules, partant d'une situation de force, améliorer ses activités de traitement de l'eau, et «prendre une décision sur son site de production à Viège d'ici à la moitié de l'année». Interview de son directeur général, Richard Ridinger:

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.