Passer au contenu principal

Premier vol pour l’avion électrique valaisan

Le premier avion à «zéro émission» est sorti des ateliers de H55, à Sion. Un pas décisif vers le marché des taxis volants.

André Borschberg, patron de H55, devant les premiers prototypes de l'avion électrique développé en partenariat avec le constructeur tchèque BRM Aero.
André Borschberg, patron de H55, devant les premiers prototypes de l'avion électrique développé en partenariat avec le constructeur tchèque BRM Aero.
Keystone

Le silence, enfin. C’est ce qui frappe et séduit d’emblée lorsque se met en marche le moteur, totalement silencieux. Le seul souffle perceptible est en fait celui des hélices. Certes, elles n’étaient pas lancées à pleine puissance, lors de la présentation, hier à l’aéroport de Sion, du premier prototype d’avion électrique mis au point par la société valaisanne H55. Les invités et la presse n’ont pu assister à un vol en direct, car le premier essai, concluant, ne date que de samedi dernier.

Vidéo du moteur totalement silencieux

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.