Passer au contenu principal

Avis de tempête sur l'horlogerie suisse

Les exportations dégringolent depuis quatre mois: moins 12% en octobre. Les montres connectées ne sont pas mises à l’index.

La valeur des exportations horlogères suisses de 2009 à 2015. (Source: Administration fédérale des douanes, publication par la Fédération horlogère).
La valeur des exportations horlogères suisses de 2009 à 2015. (Source: Administration fédérale des douanes, publication par la Fédération horlogère).
GL. Données, JM Corset. Source FH

«Nous n’avons pas d’éléments pour dire que nous sommes affectés par les montres connectées», remarque Jean-Daniel Pasche, président la Fédération de l’industrie horlogère suisse (FH). Celle-ci publiait jeudi les statistiques douanières des exportations horlogères suisses: elles enregistrent pour le quatrième mois consécutif une baisse. Un recul notable sur octobre puisqu’il est de 12,3%, à 2 milliards de francs. Pour les dix premiers mois de 2015, la baisse est de 3,2% comparativement à 2014.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.