La banque centrale chinoise pour une croissance durable

WEF 2015Pékin doit décider en mars si un objectif de croissance plus faible est une bonne idée. Et ainsi préférer la durabilité à une forte croissance.

Zhou Xiaochuan,  le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC) s'est prononcé à Davos en faveur d'une croissance de meilleure qualité.

Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC) s'est prononcé à Davos en faveur d'une croissance de meilleure qualité. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une croissance un peu ralentie en Chine permettra à l'économie de se stabiliser, ce qui sera une bonne nouvelle, a déclaré mercredi le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC).

Intervenant dans le cadre du Forum économique mondial de Davos, Zhou Xiaochuan a expliqué que l'Assemblée populaire nationale (APN), le congrès chinois, débattrait d'un objectif de croissance plus faible lors de sa session annuelle en mars. Il s'est refusé à donner un chiffre, expliquant qu'il appartenait à l'APN de le déterminer.

La croissance pour de la durabilité

La croissance chinoise a ralenti à 7,4% sur un an au quatrième trimestre 2014 selon les statistiques officielles publiées mardi, le chiffre le plus faible depuis 20 ans même s'il est légèrement meilleur qu'attendu par les marchés.

«Si la croissance de la Chine ralentit un peu mais si l'économie devient plus durable, ce sera une bonne nouvelle», a dit le président de la banque centrale chinoise.

Prête à faire des sacrifices

Il a estimé que la période de forte croissance soutenue par les exportations n'était pas tenable et que les autorités avaient eu raison de privilégier les réformes structurelles, parmi lesquelles la transition vers des sources d'énergie renouvelables.

«Si le gouvernement vise un taux de croissance trop élevé, il repoussera indéfiniment les réformes structurelles», a ajouté Zhou Xiaochuan. «Ce qui est considéré comme le plus important, ce sont les réformes structurelles. Nous sommes prêts à faire des sacrifices et à avoir un taux de croissance un peu plus faible tant que nous avons des réformes structurelles.» (smk/ats/nxp)

Créé: 21.01.2015, 16h18

Articles en relation

L'Open Forum se penche sur la religion et la violence

WEF 2015 Les participants se sont entendus sur le fait que les gens utilisent la religion comme prétexte. Et que l'Etat a un rôle à jouer pour former les citoyens à la tolérance. Plus...

Un concert mondial sous la houlette de Pharrell Williams

WEF 2015 L'artiste américain sera le maître d’œuvre d'un concert mondial en faveur du climat le 18 juin, «Live Earth». Plus...

Davos voit la sécurité peser sur l'avenir technologique

WEF 215 Les nouvelles technologies vont connaître un rythme encore jamais vu mais elles s'accompagneront toujours plus d'attaques cybernétiques. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.