Passer au contenu principal

La banque Cramer et son directeur se séparent

Arrivé de Mirabaud, Cedric Anker part sur fond de désaccord quant à la «mise en oeuvre de la stratégie». En dix-huit mois il a piloté une profonde refonte de l'activité de l'établissement.

Les locaux de la banque Cramer, au 22 avenue de Miremont.
Les locaux de la banque Cramer, au 22 avenue de Miremont.
Laurent Guiraud

La valse des dirigeants bat la mesure au sein du monde bancaire genevois. Après Edmond de Rothschild, elle fait à présent tourner un plus petit acteur de la place, la banque Cramer. Revenant sur une information donnée par la «Tribune de Genève» et «24heures», le départ de son directeur général Cédric Anker a été confirmé lundi soir par l'entourage du principal actionnaire de l'établissement, Massimo Esposito. Ce dernier contrôle la Banque Cramer par le biais de la structure de participation cotée Norinvest.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.