Les banques cantonales sont bien positionnées

Etude sur l'avenir de la gestion de fortuneLa hausse de la régulation transforme en avantage compétitif la nombreuse clientèle des établissements régionaux

Le siege de la Banque Cantonale de Genève.

Le siege de la Banque Cantonale de Genève. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans l’étude The Future of Swiss Private Banking, dévoilée ce jeudi par KMPG, le réviseur est arrivé à une surprenante conclusion: les établissements cantonaux sont en fait particulièrement bien positionnés pour profiter de la vague de régulation sans précédent qui arrive sur le secteur, notamment à cause de l’échange automatique d’informations.

«Qui dit augmentation de la régulation dit nécessité absolue de mettre en place des processus bien plus automatisés et informatisés, afin de réduire les coûts et de limiter au minimum les erreurs, aux conséquences très lourdes dans le contexte actuel», a expliqué Hans Stamm, spécialiste des services financiers auprès du réviseur.

Fort de ce constat, le professeur Tomi Laamanen, de l’Université de Saint-Gall, (qui a participé à l’étude), a précisé que «les banques cantonales s’avèrent très bien placées pour bénéficier d’une plus forte industrialisation». La raison? Etant spécialisées dans la banque de détail, elles mènent des opérations s’y prêtant mieux que pour des produits «taillés sur mesure». «De plus, les banques régionales sont très innovantes au niveau technologique, et peuvent offrir des solutions personnalisées (privées). Elles sont aussi proches de leur clientèle.»

Dès lors, il ne faut surtout pas que les banques cantonales prennent peur des développements actuels et réduisent leurs activités dans la gestion privée, car «elles ont de bonnes cartes en main pour se développer dans cette activité», a encore dit Tomi Laamanen.

L’automatisation et l’industrialisation des processus que doivent mener les banques ne signifient pas que le rôle du conseiller pour la clientèle va disparaître. Bien au contraire, a poursuivi Hans Stamm, «cette fonction va se renforcer car la demande pour un service 24h sur 24h et toujours plus proche des spécificités individuelles va augmenter». Mais là aussi, le chargé de clientèle va devoir déléguer, et peut être automatiser, toute une série d’activités qu’il accomplissait jusqu’à présent manuellement, en vue de gagner en efficacité.

Autant les banques cantonales que les banques privées devraient être capables de financer ces investissements supplémentaires car «elles sont très bien dotées en capital», selon Philipp Rickert, directeur des Services financiers de KPMG. Le grand chambardement du modèle d’affaires des banques vient juste de commencer.

Créé: 16.04.2015, 22h47

Articles en relation

«Les rachats de dette sont efficaces, nous les continuons»

Banque Centrale Européenne Mario Draghi poursuit son recours à l’artillerie anticrise sur le front monétaire, ce qui doit affaiblir l’euro vis-à-vis du franc. Plus...

Semaine cruciale sur le front de l'euro

Réunion de la Banque centrale européenne La zone euro devrait poursuivre son recours à l’artillerie anticrise sur le front monétaire. Effet collatéral: sa monnaie faiblit. En particulier face au franc. Plus...

Les taux négatifs pénalisent une banque genevoise

Finance Les associés du groupe Mirabaud critiquent «la distorsion de concurrence» dont ils sont victimes Plus...

Comment la BSI en est venu à payer 211 millions d'amende aux Etats-Unis

Banques Premier verdict dans le cadre du programme d'amnistie fiscale ouvert par Washington et auquel participent une centaine de banque. Plus...

Les effectifs d'UBS en Suisse ne cessent de baisser

Finance Le nombre d'employés de la grandes banque diminue dans le pays, ce qui n'est pas forcément le cas des autres principaux établissements financiers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.