Passer au contenu principal

«Les banques doivent dénoncer la fraude fiscale»

Pascal Saint-Amans, de l’OCDE, éprouve de l’admiration pour les efforts du gouvernement, du parlement et des citoyens suisses.

Pierre Abensur

Tant de beau monde s’est mobilisé ce jeudi au Grand Hôtel Kempinski pour entendre le directeur du centre de politique et d’administration fiscales de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), Pascal Saint-Amans, la guest star de la IIème conférence annuelle «Academy & Finance», organisée par notre confrère L’Agefi. L’Auvergnat n’a pas manqué de formuler quelques dures vérités, tout en gratifiant le gouvernement, le parlement et les citoyens suisses d’un «message admiratif». Entretien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.