Passer au contenu principal

SuisseNos banques ont versé 8 milliards de taux négatifs

Les établissements bancaires suisses se sont acquittés de 8 milliards de francs d'intérêts auprès de la BNS depuis que les taux négatifs ont cours.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Depuis l'introduction des taux négatifs par la Banque nationale suisse (BNS) il y a cinq ans, les banques suisses ont payé plus de 8 milliards de francs d'intérêts à l'institut d'émission. En constante progression, les montants récoltés ont atteint un pic de 2 milliards en 2019, a indiqué Deposit Solutions.

L'étude, présentée en marge du Forum économique mondial (WEF), souligne qu'en 2015, lors de la première introduction des taux négatifs, les banques avaient versé 1 milliard en intérêts négatifs.

Le rapport entre les montants reversés à la BNS et les bénéfices des banques est bien plus important en Suisse. Ainsi, les établissements financiers helvétiques ont reversé en 2018 environ 13% de leur bénéfice avant impôts à la BNS tandis qu'en zone euro, il s'agit seulement de 5,6%.

En novembre dernier, les montants exonérés de taux négatifs ont été revus à la hausse. Depuis, le taux négatif entre en jeu à partir d'un montant correspondant à 25 fois les réserves minimales que les banques commerciales doivent déposer auprès de la BNS. Ce seuil étant auparavant fixé à un multiple de 20, rappellent les auteurs de l'étude.

Grâce à cette nouvelle méthode de calcul, la charge de l'intérêt négatif a été allégée pour les banques.

En zone euro, les banques ont reversé 25 milliards d'euros à la Banque centrale européenne (BCE) depuis l'introduction des taux négatifs en 2014.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.