Un banquier de Credit Suisse porte plainte

Noms livrés aux Etats-UnisDe nouvelles actions judiciaires surviennent dans l'affaire des noms d'employés transmis par les banques aux autorités américaines. Un employé de Credit Suisse a déposé une plainte pénale devant le Ministère public de la Confédération.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous avons aussi agi devant les tribunaux genevois en reddition de comptes contre la même banque», a indiqué lundi sur les ondes de la RTS l'avocat genevois Alec Reymond, qui représente le plaignant.

Cette action en reddition de comptes vise à obtenir les documents et renseignements qui ont été transmis aux Etats-Unis. Il s'agit aussi de pouvoir voir la preuve écrite de l'autorisation du Conseil fédéral dont se prévalent les banques, a expliqué l'avocat.

Actions judicaires

«D'autres de nos clients s'apprêtent à suivre le même chemin, donc on peut s'attendre à passablement d'actions judiciaires ces prochaines semaines et ces prochains mois», a précisé Alec Reymond.

Un ex-cadre de HSBC Private Bank (Suisse) avait déjà porté plainte en mai contre son ancien employeur auprès du Ministère public de la Confédération. Et des anciens employés de Credit Suisse et de HSBC ont déposé récemment des requêtes civiles devant les justices genevoise et zurichoise pour obtenir les documents les concernant ainsi que l'autorisation de transférer les données. (ats/nxp)

Créé: 06.08.2012, 19h21

Articles en relation

«Les méthodes intrusives des États-Unis sont inacceptables»

Transfert de données aux USA Suite à l’interpellation de deux enfants qui se rendaient en vacances aux États-Unis, la tension est montée d'un cran. Pour Jean Christophe Schwaab le cap de l'«inacceptable» a été franchi dans le dossier du transfert des données bancaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.