Bar Refaeli illumine une inauguration chez Hublot

NyonOutre le côté glamour et people de cet événement, la région peut surtout se réjouir des perspectives d'investissement et de nouveaux emplois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les centaines d'invités à l'inauguration d'un deuxième bâtiment sur le site de Hublot, à Nyon (VD), ont eu la chance de côtoyer mardi le mannequin Bar Refaeli et le footballeur Pelé. Ces deux célébrités, qui sont aussi les ambassadeurs de la marque horlogère haut de gamme, ont sans conteste apporté une bonne dose de glamour à ce rendez-vous.

Mais ce couper de ruban est aussi synonyme d'investissement, d'emplois et de formation. «Hublot est une icône pour Nyon, cela diversifie son tissu économique, nous en sommes très fiers», a affirmé le syndic Daniel Rossellat.

S'exprimant en anglais, l'ancien patron de la marque et actuel responsable du pôle horloger du groupe de luxe français LVMH a manifesté une nouvelle fois toute sa passion et son sens du show. «Hublot fait beaucoup plus que produire des montres. Nous avons une religion, une mission, une philosophie. Nous créons de l'âme pour votre poignet, seule Hublot peut vous donner ça», a lancé Jean-Claude Biver.

Un grand jour pour Nyon

«Nous sommes les premiers, nous sommes différents, nous sommes uniques. Ainsi vous aurez du succès», a-t-il poursuivi, sous les acclamations. «Jean-Claude Biver a des accents de prédicateur mais, rassurez-vous, nous avons accordé un droit de superficie et un permis de construire pour une manufacture, et pas pour une église», a précisé avec humour Daniel Rossellat.

«C'est un grand jour pour Hublot et aussi pour Nyon», a souligné le syndic. «Il fallait de l'audace pour se lancer dans un deuxième bâtiment, si l'on se souvient des débuts à la route de Divonne.»

Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, a brièvement rappelé le parcours. «Je suis très ému. L'inauguration de Hublot 2 intervient six ans après le premier bâtiment de la manufacture, onze ans après le début de cette aventure incroyable. A la route de Divonne, nous étions 30 dans un petit bureau, nous sommes aujourd'hui plus de 500, dont 330 sur le site de Nyon.»

Une école d'horlogerie

Avec cette extension, Hublot espère pouvoir engager une centaine de personnes en l'espace de trois ans. Les nouvelles installations doivent permettre de verticaliser la production de mouvements, en passant de 10'000 à 20'000 pièces en trois à cinq ans. Le secteur recherche et développement (R&D) doit aussi se développer pour tout ce qui touche notamment aux nouveaux matériaux, a expliqué Ricardo Guadalupe.

Hublot veut aussi créer d'ici à 2017 sa propre école d'horlogerie, avec huit places de formation, a noté le CEO. La marque produit 500 tourbillons par année, une performance, a-t-il rappelé.

Outre Hublot, LVMH contrôle en Suisse les marques horlogères Zenith et TAG Heuer. Au cours des six premiers mois, LVMH a dégagé un résultat net de 1,58 milliard d'euros (1,75 milliard de francs), en progression de 5%, pour un chiffre d'affaires de 16,7 milliards d'euros (18,5 milliards de francs). (ats/nxp)

Créé: 29.09.2015, 16h59

Articles en relation

Jean-Claude Biver à la tête du pôle horloger de LVMH

Horlogerie Jean-Claude Biver, président de la marque Hublot, va prendre la direction du secteur horloger du groupe de luxe français LVMH. Plus...

Hublot compte accroître ses ventes d’au moins 30% d'ici 2017

Horlogerie La marque horlogère vaudoise a encore du potentiel à exploiter, selon son patron Jean-Claude Biver, interrogé dans la presse dominicale. Plus...

Hublot dévoile la montre la plus chère au monde

Horlogerie L'horloger helvétique a dévoilé mercredi sa dernière création unique: une montre à 5 millions de dollars sertie de plus de 1200 diamants dont six pierres pesant plus de trois carats, une pièce exceptionnelle déjà convoitée. Plus...

Jean-Claude Biver cède la direction de Hublot

Horlogerie Depuis le 1er janvier 2012, Ricardo Guadalupe, un ami personnel de Jean-Claude Biver, avec lequel il a travaillé durant près de vingt ans, est le nouveau CEO de la société. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.