La BCE maintient ses taux directeurs

Banque centraleJeudi, comme attendu, le principal taux d'intérêt de la Banque centrale européenne a été maintenu à zéro.

Christine Lagarde est désormais à la tête de la Banque centrale européenne.

Christine Lagarde est désormais à la tête de la Banque centrale européenne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque centrale européenne, sous la baguette de sa nouvelle présidente Christine Lagarde, a laissé ses taux inchangés jeudi avant la conférence de presse lors de laquelle devrait être annoncé un réexamen d'ensemble de la stratégie de l'institution.

Comme attendu, le principal taux d'intérêt a été maintenu à zéro, tandis que les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu'elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients.

Ces taux resteront à leur niveau actuel «ou à des niveaux plus bas» jusqu'à ce que l'institution constate un retour durable de l'inflation dans la cible de son mandat, soit un niveau légèrement inférieur à 2%, selon le communiqué sur les décisions de politique monétaire.

Economie plombée

L'accent est désormais mis sur la mise en oeuvre du paquet de mesures décidées en septembre dernier sous l'égide du précédent président Mario Draghi, qui avait profondément divisé le conseil des gouverneurs.

La BCE rachète ainsi depuis début novembre de la dette publique et privée sur le marché, à hauteur de 20 milliards d'euros (quelque 21,8 milliards de francs) par mois et sans horizon de temps, dans l'espoir de ranimer une économie plombée par les tensions commerciales, comme elle l'avait déjà fait entre mars 2015 et fin 2018.

Un système de taux négatifs par palier a aussi été mis en place pour amoindrir la charge financière pesant sur les banques.

Nouveau style

La conférence de presse, à compter de 13h30 GMT, marquera les grands débuts de Christine Lagarde dans le bain monétaire. L'ancienne responsable du Fonds monétaire international devrait imprimer un nouveau style de communication, en s'adressant à la fois aux marchés et au grand public, et surtout annoncer le démarrage prochain d'une revue de la stratégie de politique monétaire.

Il devrait s'agir pour l'essentiel de revoir la définition de l'objectif d'inflation de la banque centrale, jugé trop rigide, mais aussi de prendre en compte la protection du climat dans les instruments de la BCE. (ats/nxp)

Créé: 12.12.2019, 14h29

La «chouette» Lagarde

La nouvelle présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a refusé jeudi de se laisser enfermer dans le débat entre les partisans d'un soutien appuyé à la croissance et ceux d'une politique monétaire stricte.

«Une bonne fois pour toutes, je ne suis ni une colombe», surnom traditionnel des premiers, «ni un faucon», terme associé aux seconds, a-t-elle déclaré lors de son premier grand oral. «Mon ambition est d'être une chouette, que l'on associe souvent avec une certaine sagesse», a-t-elle ajouté.

Articles en relation

Les chantiers de Christine Lagarde à la BCE

Politique monétaire Inflation, climat, communication: la nouvelle présidente de la Banque centrale européenne a plusieurs chantiers de prévus. Plus...

Christine Lagarde devrait opter pour le statu quo

Banque centrale La nouvelle présidente de la Banque centrale européenne dévoilera jeudi sa décision de politique monétaire quelques heures après celle de la Banque Nationale Suisse. Plus...

Lagarde très attendue pour sa première réunion

Banque centrale européenne Christine Lagarde a succédé à Mario Draghi à la tête de l'institution monétaire européenne qu'il laisse divisée. Plus...

Christine Lagarde prend les rênes de la BCE

Francfort La Française succède à Mario Draghi à la tête de l'institution monétaire européenne qu'il laisse divisée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...