Le bénéfice des CFF a plus que doublé

SuisseL'ex-régie fédérale a publié d'excellents chiffres au premier semestre 2017, grâce notamment à la hausse du prix des billets.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au premier semestre, les CFF affichent un bénéfice à 152 millions de francs, soit le double par rapport à la même période 2016. Ce résultat est notamment dû à la bonne santé du trafic voyageurs. CFF Cargo a par contre connu moins de succès sur les six premiers mois.

La compagnie attribue les bons résultats semestriels du groupe au programme de renforcement de l'efficacité RailFit20/30 lancé en septembre 2016. L'augmentation des charges opérationnelles a ainsi pu être limitée à 0,5% au premier semestre, écrivent jeudi les CFF dans un communiqué. L'effectif a également été réduit de 242 pour s'établir à 32'875 collaborateurs.

Les CFF n'entendent toutefois pas relâcher leurs efforts. Ils préviennent que la réalisation de nouvelles économies reste un thème prioritaire, car toutes les entités du groupe ne se portent pas aussi bien. Le trafic marchandises se trouve notamment sous pression.

CFF Cargo dans le rouge

CFF Cargo a en effet bouclé le premier semestre 2017 sur une perte de 25 millions de francs alors même que sa division internationale a enregistré un chiffre d'affaires record de huit millions de francs. Pour le reste de l'année, les chiffres du fret international pâtiront de l'interruption de la ligne Bâle-Karlsruhe.

Ce résultat souligne la nécessité de développer de nouveaux programmes de hausse de la productivité, d'automatisation et d'adaptations structurelles, relève la compagnie ferroviaire.

Hausse des prix bénéfique

Du côté du transport voyageurs, le décor est tout autre. Entre janvier et juin, les CFF ont transporté 1,25 million de passagers par jour, soit 1,3% de plus qu'à la même période l'an passé. Les recettes ont, elles, quasiment doublé, passant de 29,9 millions en 2016 à 59,8 millions en 2017. La hausse des prix introduite au changement d?horaire 2016/2017 porte ses fruits, se réjouissent les CFF.

Les détenteurs d'abonnement sont également plus nombreux. A la fin juin, 469'841 personnes (+2,4%) possédaient un abonnement général et plus de 2,4 millions (+4,8%) un demi-tarif.

CFF Infrastructure aussi se porte bien. Elle présente un résultat semestriel positif de 15 millions de francs. A la même période l'année passée, elle affichait un déficit de 75,7 millions. Les CFF expliquent cette progression par la baisse des frais administratifs et la hausse de la productivité.

La division immobilière du groupe a, quant à elle, connu un recul, passant de 173 millions au premier semestre 2016 à 127 millions en 2017. Cette baisse est imputable à la diminution des ventes immobilières. Le chiffre d'affaires réalisé avec des tiers dans les 32 plus grandes gares a, par contre, connu une progression pour s'établir à 796 millions (780 millions en 2016).

Ponctualité et achat en ligne

Malgré la situation délicate liée aux travaux en Suisse romande, la ponctualité s'est améliorée de 2,1 points de pourcentage. 89,8% des voyageurs sont arrivés à l'heure à destination et 96,9% ont pu compter sur une correspondance (+0,6 point de pourcentage).

La satisfaction des clients a, elle aussi, connu une évolution positive. Près de trois quarts (74,8%) des passagers se sont montrés satisfaits et, en gare, ce taux monte même à 78,5%.

Pour l'achat de billets, les guichets n'ont plus la cote. 84,5% des voyageurs ont opté pour le libre-service. Les canaux numériques, qui représentent 32,4% des ventes, ont connu une forte augmentation (+5,8 points de pourcentage). (ats/nxp)

Créé: 14.09.2017, 10h52

RailAway

Au cours du premier semestre 2017, le chiffre d'affaires de l'offre CFF RailAway a connu une diminution de 5,5% par rapport à la même période l'année dernière. Pourtant le nombre de clients a crû de 1,5%.

734'453 personnes ont pris le train pour leurs loisirs lors des six premiers mois de l'année, a indiqué jeudi dans un communiqué CFF RailAway.

Le recul du chiffre d'affaires est en partie dû aux mauvaises conditions météorologiques au cours de l'hiver 2016/2017. Elles ont entraîné une baisse des ventes d'offres Snow'n'Rail, plus lucratives que les autres offres hivernales, précise la firme. Les voyages de groupe sur mesure et les formules sur plusieurs jours se sont également moins bien vendus.

Articles en relation

Une annonce des CFF qualifiée de «sexiste»

Suisse L'entreprise ferroviaire a été épinglée par l'association Terre des femmes pour une annonce jugée «douteuse». Plus...

La ligne Neuchâtel-La Tchaux fermée en 2021

Trafic ferroviaire Des travaux importants sur la ligne reliant le Bas et le Haut du canton vont être menés durant huit mois dès le 1er mars 2021. Plus...

CFF Cargo présente ses wagons du futur

Transports Ces nouveaux wagons sont censés être plus silencieux, plus performants et consommeront moins d'énergie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...