La Bourse salue la meilleure rentabilité de Nestlé

RésultatsAu premier semestre 2016, le bénéfice est de 4,1 milliards de francs, pour le géant de l'agroalimentaire.

Le groupe vaudois a publié les chiffres du 1er semestre, mercredi.

Le groupe vaudois a publié les chiffres du 1er semestre, mercredi. Image: Archives/Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'action Nestlé progressait jeudi à la Bourse suisse, malgré une ouverture dans le rouge. Les analystes saluent la nette amélioration de la rentabilité du groupe alimentaire vaudois au premier semestre.

Après avoir entamé la séance à près de 1% dans le rouge, la nominative Nestlé prenait 1,15% à 79,25 francs vers 10h30, entraînant dans son sillage l'indice SMI des valeurs vedettes, en progression de 0,35%.

Dans leurs commentaires, les analystes ne semblent pas tenir rigueur à Nestlé pour la croissance organique restée en dessous des pronostics. L'amélioration des marges d'exploitation est unanimement saluée.

Les efforts de Nestlé en vue d'améliorer sa trésorerie opérationnelle ont également été bien accueillis par la communauté financière.

Conforme aux attentes

Malgré une progression des ventes, Nestlé a enregistré une performance à la baisse au premier semestre 2016. Le bénéfice net du géant alimentaire vaudois a reculé de près de 10% sur un an, à 4,1 milliards de francs, en raison notamment d'un effet extraordinaire.

Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 43,2 milliards de francs, soit une croissance organique de 3,5%, a indiqué Nestlé jeudi. La croissance interne réelle s'est élevée à 2,8%. Les taux de change ont eu un impact négatif de 2%.

Le recul du bénéfice net, de 0,4 milliard sur un an, s'explique par un ajustement d«impôts différés non monétaire et non récurrent, précise Nestlé dans son communiqué. Le résultat opérationnel courant (EBIT) s«est inscrit à 6,6 milliards de francs, contre 6,4 milliards un an plus tôt.

Le premier semestre est conforme aux attentes du groupe, déclare le patron de Nestlé Paul Bulcke, cité dans le communiqué. La croissance a été générée entièrement par les volumes ainsi que le mix produits. De nouvelles parts de marché ont été gagnées, ajoute-t-il.

Nestlé confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'année. La multinationale basée à Vevey table sur une croissance organique en ligne avec celle présentée en 2015 ainsi qu'une amélioration des marges. (ats/nxp)

Créé: 18.08.2016, 10h49

Articles en relation

Le Nest institue des portes ouvertes le 10 août

Vevey Le musée de Nestlé offrira l’entrée à chaque anniversaire de son fondateur. Hier, c’était l’occasion d’une prise de pouls pour la directrice après un mois de vie. Plus...

Nestlé confiant dans la croissance en Afrique

Alimentation Selon Paul Bulcke, le directeur du groupe, il faut miser sur les investissement sur le continent. Plus...

UBS, Google et Nestlé très appréciés des diplômés

Emploi L'institut trendence a publié jeudi le classement 2016 des entreprises les plus populaires en Suisse. Plus...

Le rapprochement Hershey-Mondelez force Nestlé à réagir

Alimentation Le groupe vaudois, 3e plus important confiseur mondial, devrait revoir encore plus rapidement que prévu son portefeuille de produits. Plus...

«Chez Nestlé, la direction n'avait pas de contrat»

Economie Le président du Conseil d'administration explique que l'initiative Minder s'est traduite par une hausse de la bureaucratie chez Nestlé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.