Le bénéfice d'UBS progresse de près de 20%

BanqueLa grande banque helvétique a démarré l'année sur des bases solides.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La grande banque helvétique a affiché un bénéfice net de 1,51 milliard de francs au premier trimestre, un bond de 19,3% sur un an.

«Le début de l'exercice a été excellent et nos résultats reflètent une fois de plus la force de nos activités diversifiées», a commenté lundi Sergio Ermotti, patron d'UBS, cité dans un communiqué.

Sous l'impulsion des activités de gestion de fortune et de banque d'investissement, les revenus de la banque se sont étoffés de 2,2% à 7,7 milliards. Dans le même temps, l'établissement a mieux contrôlé ses charges d'exploitation, en baisse de 2% à 5,7 milliards.

Le bénéfice avant impôts du groupe est ressorti à 1,97 milliard de francs (16,7%). Celui-ci s'est élevé à 1,13 milliard (7%) pour la seule gestion de fortune qui, selon la banque, a atteint «de nouveaux records» sur le continent américain et dans la zone Asie Pacifique.

Activité phare d'UBS, la gestion de fortune a vécu un trimestre «très robuste», s'est réjoui l'établissement. Les revenus de la division ont atteint 4,2 milliards de francs (5,4%), portés par une hausse des marges d'intérêt et des commissions encaissées. L'afflux net d'argent frais s'est monté à 19 milliards, à comparer aux 13,8 milliards pour le dernier trimestre de 2017.

Dans la banque d'affaires, les revenus se sont accrus de 10% à 2,3 milliards de francs, sous l'impulsion des activités sur les marchés d'actions. L'évolution a été moins favorable pour d'autres produits, à commencer par ceux liés aux devises.

Ralentissement attendu

Division regroupant les activités suisses, Personal & Corporate Banking a présenté des revenus de 947 millions, en baisse de 11%. La comparaison est toutefois biaisée par rapport au premier trimestre de l'année dernière, qui avait enregistré une vente unique d'un portefeuille de prêts immobiliers de 20 millions.

La division de gestion d'actifs institutionnels, Asset Management, a aussi connu une croissance solide. Si bien que les actifs investis ont atteint 792 milliards de francs, leur niveau le plus élevé depuis dix ans, a remarqué UBS.

Pour la suite, le numéro un bancaire helvétique table sur un ralentissement saisonnier de l'activité de la banque d'affaires et de la gestion de fortune au deuxième trimestre.

Les coûts de financement, notamment pour la dette à long terme, s'avéreront aussi plus élevés, a prévenu UBS.

Globalement, l'établissement de la Paradeplatz a toutefois fait part de son optimisme, même s'il a dit se méfier des tensions géopolitiques actuelles et du regain de protectionnisme. «La dynamique de notre banque est positive et nous continuons à investir dans la croissance et l'efficience», a souligné Sergio Ermotti dans le communiqué.

Action malmenée

Le discours du dirigeant tessinois et les chiffres présentés n'ont pourtant pas convaincu les investisseurs. L'action UBS a ouvert en baisse lundi: elle chutait même de 3,98% à 10h, faisant figure de cancre au sein d'un indice SMI lui aussi en recul (-0,59%).

Parmi les analystes à commenter ces résultats trimestriels, ceux de Baader Helvea ont évoqué une performance relativement solide mais décevante sur les points importants.

Ils ont notamment déploré une masse et des marges inférieures aux attentes dans la gestion de fortune. (ats/nxp)

Créé: 23.04.2018, 07h06

Articles en relation

UBS réorganise ses activités en Europe

Banque L'établissement suisse UBS va effectuer des changements au sein de sa gestion de fortune, concernant la zone Europe. Plus...

UBS crée un centre d'innovation au Tessin

Suisse Le numéro 1 bancaire suisse a choisi Manno pour implanter un nouveau centre d'innovation qui emploiera jusqu'à 80 employés. Plus...

Le siège d'UBS en Suisse n'est pas garanti

Banques Pour le patron d'UBS, Sergio Ermotti, trop de régulation menace la présence de la grande banque en Suisse. Plus...

UBS frôle le milliard de bénéfice au 3e trimestre

Suisse Le numéro un bancaire helvétique a réalisé un bénéfice net de 946 millions de francs au 3e trimestre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.