Berne et la FINMA doivent être cloisonnées

SuisseLes responsabilités du Conseil fédéral et de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) devraient être mieux dissociées.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Par 10 voix contre 3, la commission de l'économie du Conseil des Etats propose au plénum d'adopter une motion du National pour que les rôles respectifs de l'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) et celui du Conseil fédéral soient bien compartimentés.

Selon l'auteur du texte Martin Landolt (PBD/GL), des ajustements sont désormais nécessaires dans l'organisation et la gouvernance du secteur financier, d'autant plus que ces dix années ont été difficiles pour lui.

La commission estime que le gouvernement devrait régler rapidement les questions en suspens au niveau de l'ordonnance. Le Conseil fédéral est disposé à le faire, ont indiqué vendredi les services du Parlement.

La commission entend en rester là pour le moment. Elle a décidé de suspendre l'examen de deux autres motions, l'une émanant du National, l'autre d'Erich Ettlin (PDC/OW). Ces deux textes demandent que la FINMA se concentre sur son activité de surveillance des marchés financiers, via des circulaires, et évite de vouloir réglementer le secteur. (ats/nxp)

Créé: 02.11.2018, 17h31

Articles en relation

La Finma clôt 2 enquêtes contre Credit Suisse

Justice L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers reproche à la banque d'avoir manqué à ses obligations prudentielles de lutte contre le blanchiment. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.