Passer au contenu principal

CryptomonnaieBitcoin Suisse veut élargir son offre

La société de courtage Bitcoin Suisse a demandé à la Finma une licence bancaire et une autorisation de négociant en valeurs mobilières.

Bitcoin Suisse a été fondée en 2013.
Bitcoin Suisse a été fondée en 2013.
archive/photo d'illustration, Keystone

La société zougoise de cryptomonnaie Bitcoin Suisse a demandé une licence bancaire helvétique. La société de courtage réagit à un environnement réglementaire plus strict.

L'entreprise a demandé à l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) une licence bancaire et une autorisation de négociant en valeurs mobilières, afin d'élargir son offre de services et produits réglementés, selon un communiqué paru mardi.

«Bitcoin Suisse s'adapte à l'évolution du paysage réglementaire, où de plus en plus d'actifs et de services crypto sont soumis au droit bancaire et sécuritaire.»

Un CA de 44 millions

La société revendique avoir franchi plusieurs jalons ces derniers mois, comme la publication, pour la première fois, de ses résultats financiers. En 2018, elle a enregistré un chiffre d'affaires de 44 millions de francs, un résultat net de 25 millions et des fonds propres de 50 millions. Ces derniers devraient croître en 2019.

Elle assure que le nombre de clients bancaires et institutionnels de Bitcoin Suisse a considérablement augmenté, par exemple pour des services de lutte contre le blanchiment d'argent et d'analyse de la blockchain. Elle ne précise pas leur nombre.

L'entreprise fondée en 2013 se décrit comme le plus ancien et le plus grand fournisseur de services financiers en cryptomonnaies en Suisse.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.