Passer au contenu principal

TrainBLS met un coup d'arrêt à un nouveau logiciel

Mardi, la compagnie bernoise a décidé de renoncer à un nouveau logiciel de planification, car il ne peut répondre aux exigences.

La société a la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel».
La société a la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel».
Keystone

La compagnie ferroviaire bernoise BLS a annoncé mardi avoir interrompu l'introduction d'un nouveau logiciel de planification des trains et du personnel. Cette décision occasionne pour cette année des correctifs de valeur de 20 à 23 millions de francs.

BLS avait à l'origine prévu de remplacer d'ici 2021 son logiciel actuel Railopt, utilisé depuis 2003, par un programme plus rapide, a précisé la société dans un communiqué. «Malgré les efforts conjoints avec le fabricant, BLS a dû constater qu'actuellement, le logiciel choisi ne pourra pas répondre à ses exigences à moyen terme. Le coût des ajustements supplémentaires à apporter au système serait trop élevé pour justifier la poursuite du projet», a précisé BLS.

Pour faire face à ces difficultés, BLS peut prolonger la durée de vie de Railopt d'au moins cinq ans. La société a néanmoins la volonté de «moderniser et améliorer son logiciel».

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.