Passer au contenu principal

La BNS ne change pas de cap, les répliques fusent

En dépit de la colère de nombreux acteurs économiques, la banque centrale helvétique ne change pas ses méthodes.

Yvain Genevay

L'évolution de l'économie helvétique, depuis l'abandon du taux plancher de l’euro par rapport au franc, le 15 janvier, est dans l'ensemble conforme aux attentes de la Banque nationale suisse (BNS), indiquait ce matin le président de sa direction générale, Thomas Jordan. L'institut d'émission maintient donc le cap de sa politique monétaire. En dépit des vives colères manifestées par de nombreuses branches de l’économie helvétique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.