La BNS va devoir agir sur les taux

Taux d'intérêtsLe statu quo de la Banque nationale suisse communiqué ce jeudi matin n'est que temporaire

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comme l'attendaient la plupart des analystes, la Banque nationale suisse a maintenu le statu quo ce jeudi matin, en laissant inchangée la marge de fluctuation du Libor sur trois mois dans la fourchette de –1,25% à –0,25%. Le taux négatif sur les comptes de virement d'établissements financiers auprès de la BNS a été aussi maintenu à -0,75%. Il n'y a pas eu non plus d'abaissement du montant épargné par ces taux négatifs.

Pourtant des spécialistes, comme Laurent Bakhtiari, auprès d'IG Bank, estiment que la banque centrale suisse «n'a pas beaucoup le choix et va devoir tôt ou tard agir au niveau des taux d'intérêts pour réduire à nouveau l'écart avec la Banque centrale européenne (suite au renforcement de sa politique expansionniste jeudi dernier) et dévaluer durablement le franc par rapport à l'euro». Le franc étant aux yeux de la BNS «toujours nettement surévalué», et l'Europe ne devant pas connaître de boom économique les prochaines années.

Temporiser

Apparemment, la BNS a cherché à temporiser, «sachant qu'elle va devoir prendre des mesures, mais en les repoussant pour ne pas heurter à nouveau trop violemment les investisseurs institutionnels», comme les caisses de pensions, a poursuivi Laurent Bakhtiari.

Comme on le sait, les banques suisses leur répercutent plus ou moins entièrement les taux négatifs qu'elles doivent payer à la BNS, selon les relations qu'elles entretiennent avec ces importants investisseurs. Une action de la BNS pourrait aussi être soutenue par une baisse de ses prévisions d'inflation pour l'année en cours et la suivante.

La Banque nationale continue de tabler sur le retour d’un taux d’inflation positif en 2017, mais de justesse. Pour 2016, elle s’attend désormais à un taux de –0,8%, contre –0,5% en décembre. Pour 2017, la nouvelle prévision s’établit à +0,1%, soit 0,2 point plus bas que dans la prévision de décembre. En fin de matinée, le taux de change euro/franc s'établissait à 1 fr. 0978 pour 1 euro, soit une hausse de +0.06% par rapport à la veille, ce qui correspond à une perte de valeur du franc par rapport à la monnaie unique.

Créé: 17.03.2016, 12h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.