La BNS investit dans les armes nucléaires

BanquesLa banque centrale a visiblement accru ses participations dans les entreprises fabriquant des armes nucléaires.

Les missiles américains Minuteman sont désormais désarmés mais les Etats-Unis disposent d'autres lanceurs.

Les missiles américains Minuteman sont désormais désarmés mais les Etats-Unis disposent d'autres lanceurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fondation PAX publie chaque année un rapport des acteurs économiques investissant dans la fabrication des armes nucléaires. La publication, du nom de «Don’t Bank on the Bomb» (Ne misez par sur la bombe) avait cité UBS et Credit Suisse comme des investisseurs mais c'est sa récente mise à jour qui a intéressé la Tages-Anzeiger.

Il apparaît en effet que la BNS détient des participations pour plus de 600 millions dans quatorze entreprises de ce type en 2015, dont Northrop Grumman et Raytheon. La BNS n'a pas voulu commenter le choix de ses investissements.

Loin derrière UBS et le Credit Suisse

Le rapport, qui est repris par le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) et par la Campagne Internationale pour l'Abolition des Armes Nucléaires (ICAN) témoigne d'une augmentation des participations de la BNS dans ce secteur. La Schweiz am Sonntag estimait ces investissements à 250 millions de francs en 2014 et la NZZ évoquait un montant de 550 millions pour 2015.

Ce montant reste encore loin des 5,1 milliards de dollars investis par UBS et 1,4 milliard de dollars par Credit Suisse dans ce secteur controversé, comme le relève le rapport. Les banques privées Edmond de Rothschild et Pictet ont investi respectivement 50 et 43 millions de dollars, rappelle ICAN Suisse.

Fin de non-recevoir

Ces investissements ne sont pas illégaux mais les auteurs de l'étude reprochent à la BNS d'enfreindre sa propre ligne de conduite qui refuse d'investir dans les fabricants d'armes. «Nous aimerions savoir qui à la BNS définit les critères d'exception et comment elle les décide», interpelle Lewin Lempert au GSsA.

La BNS a répondu à une missive du groupe en novembre par une fin de non-recevoir. Elle s'est contentée de rappeler qu'elle basait ses investissement sur des analyses de sociétés-conseil mais n'a pas voulu dire lesquelles ni les critères qui s'appliquaient.

La BNS fait des choix

La BNS a investi environ 90 milliards de francs dans des entreprises étrangères, des participations qu'elle gère passivement. Les parts dans ces groupes contestés ont augmenté ces derniers mois en raison de l'accroissement des volumes d'investissements.

Mais la BNS a également réduit son exposition dans des banques globales ou des entreprises impliquées dans de graves dommages environnementaux et de violations des droits de l'homme. Mais pas dans les groupes participant à la fabrication d'armes nucléaires. (nxp)

Créé: 27.01.2016, 08h38

Articles en relation

La BNS n'a pas à garantir un taux d'emploi maximal

Franc fort La commission de l'économie du National a décidé de ne pas donner suite à deux initiatives parlementaires socialistes. Plus...

La Suisse a livré des munitions à l'Arabie saoudite

Armement Riyad est venu récupérer des munitions voici deux mois en Suisse en toute discrétion. Et sans aucun problème pour le Seco. Plus...

La BNS prévoit une perte de 23 milliards pour 2015

Franc fort La banque centrale a toutefois annoncé qu'une distribution ordinaire aura bien lieu pour la Confédération et les cantons. Plus...

Les budgets de défense en hausse dans le monde

Armement Pour 2015, les dépenses globales atteignent quelque 1650 milliards de dollars, soit 1631 milliards de francs, selon un rapport publié jeudi. Plus...

La BNS a regagné en indépendance

Suisse Selon des experts, la fin du taux plancher a permis à l'institution d'asseoir son contrôle sur la politique monétaire du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.