Bond du bénéfice de Swisscom au 1er semestre

TélécommunicationsMalgré un tassement du chiffre d'affaires, le géant bleu a su tirer son épingle du jeu sur les six premiers mois de l'année.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Swisscom a profité d'un effet unique et dopé son bénéfice net de 6,5% sur un an au premier semestre 2017, à 839 millions de francs, grâce à des indemnités reçues par sa filiale Fastweb. Mais le chiffre d'affaires de l'opérateur historique s'est encore érodé de 1,4% à 5,69 milliards.

Dans un contexte de vive concurrence, la téléphonie fixe a poursuivi sa contraction, indique jeudi Swisscom dans son rapport intermédiaire. Le chiffre d?affaires semestriel en Suisse s'est replié de 2,4% en comparaison annuelle à 4,49 milliards de francs. Dans les services de télécommunication, il s'est tassé de 2,3%.

«Swisscom a réalisé un excellent deuxième trimestre», souligne cependant le directeur général, Urs Schaeppi. «L?introduction d?inOne a été un succès», précise-t-il, en référence à la formule modulable lancée en avril, qui englobe Internet, TV, téléphonie fixe et mobile. «Aussi bien les offres combinées que le secteur télévisuel ont enregistré une croissance.»

Trois mois après son lancement, inOne comptait plus de 450'000 clients. A fin juin, 1,78 million de clients utilisaient une offre combinée, ce qui correspond à un bond de 17,8% par rapport à l'année précédente, et de 13% en termes de revenus. Le nombre de raccordements TV a crû de 7,1% en comparaison annuelle à 1,45 million.

Dans les services de télécommunication, le marché reste caractérisé par une saturation croissante, a insisté le patron en conférence téléphonique. Ici, plus de la moitié du repli tient au recul du nombre d?usagers dans la téléphonie fixe. En Suisse, la chute s'est avérée plus forte qu'attendu, soit -12,3% sur un an à 2,2 millions de raccordements.

Accord avec un concurrent

Pour la période de janvier à juin, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a augmenté de 1,5% en comparaison annuelle, pour atteindre 2,26 milliards de francs. Mais pour Swisscom en Suisse, il a diminué d'autant à 1,85 milliard.

La bonne nouvelle tient à la filiale italienne Fastweb. Son EBITDA a décollé de 20,3% à 403 millions d'euros (459,4 millions de francs) grâce aux indemnités à hauteur de 102 millions de francs (ou 95 millions d'euros) obtenues au 2e trimestre dans le cadre de procédures juridiques, explique l'entreprise contrôlée par la Confédération.

«Il s'agit d'un accord extrajudiciaire avec un concurrent», s'est contenté d'indiquer le directeur financier Mario Rossi, évoquant seulement «un concurrent italien». Selon les observateurs, il s'agirait de Telecom Italia.

Moins d'effectifs

Des mesures d'économies ont par ailleurs permis de compenser en grande partie l'érosion des revenus dans l'activité de base en Suisse. Pour mémoire, l'objectif est une réduction de la base de coûts en Suisse de plus de 300 millions de francs entre 2015 et 2020.

Globalement, les effectifs ont diminué de 1,7% au premier semestre, pour totaliser 20'775 équivalents plein temps à fin juin. En Suisse, l'opérateur comptait 17'974 emplois, soit 2,2% de moins qu'à fin 2016. «Plus de la moitié de cette réduction a pu être absorbée par des fluctuations naturelles et le placement en interne», assure la direction.

Sous pression dans le domaine de la transmission en direct de manifestations sportives, Urs Schaeppi a annoncé une promotion actuellement en cours dans ce domaine. Pour rappel, en juillet, la Commission de la concurrence (COMCO) a rejeté une demande de mesures provisionnelles contre UPC dans le dossier sur l'attribution de droits télévisuels.

Interrogé sur une éventuelle baisse de tarifs dans ce domaine, le patron n'a rien dévoilé. Il a assuré que Swisscom sera «bien positionné par rapport à la concurrence».

Prévisions relevées

Pour l'entier de l'exercice 2017, le géant bleu cible toujours un chiffre d'affaires net d'environ 11,6 milliards de francs, soit stable par rapport à l'an dernier. En revanche, sa prévision d'EBITDA est relevée de 4,2 à 4,3 milliards suite aux indemnités reçues par Fastweb.

Globalement, le géant bleu a réalisé des ventes conformes aux prévisions des analystes. La rentabilité opérationnelle et nette les a battues, dopées par les indemnités reçues par la filiale italienne Fastweb dans le cadre de procédures juridiques.

A l'ouverture de la Bourse suisse, la nominative Swisscom s'étoffait dans un premier temps, pour passer rapidement en territoire négatif, dans le sillage de l'indice des valeurs vedettes SMI. Les analystes notent toutefois que les mesures d'économies engagées ont commencé à déployer leurs premiers effets. (ats/nxp)

Créé: 17.08.2017, 07h27

Articles en relation

Liechtenstein: Swisscom biffe les frais de roaming

Téléphonie Faisant partie de l'EEE, les Liechtensteinois ne paient plus de frais d'itinérance. Pour éviter leur départ en masse, Swisscom propose désormais des offres sans frais. Plus...

Une filiale de Swisscom a été amendée

Italie Cinq opérateurs de téléphonie devront payer plus de 9 millions de francs. Plus...

La COMCO rejette une demande de Swisscom

Hockey sur glace Le géant bleu voulait des mesures provisionnelles contre UPC, ce que lui a refusé la Commission de la concurrence. Plus...

Swisscom prépare le lancement de la 5G

Télécommunications D'ici à la fin de l'année, les clients des grandes villes du géant bleu pourront surfer jusqu'à 800 Mbit/s. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.