La Bourse suisse finit l'année dans le rouge

ZurichAu plan du bilan annuel, le SMI a perdu 1,8% par rapport à fin 2014, après douze mois passablement mouvementés.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour son ultime séance de 2015, la Bourse suisse a enregistré une perte. L'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a clôturé mercredi en baisse de 0,73% par rapport à la veille, pour s'établir à 8818,09 points.

Après une ouverture encore positive, le SMI a vu ses gains s'effriter jusqu'en milieu de journée, puis il est repassé au rouge sur la fin de l'après-midi, accentuant ses pertes dans la dernière demi-heure de transactions. La faiblesse de Wall Street en début de séance a pesé sur l'ambiance.

Le SLI a, lui, cédé 0,59%, à 1331,92 points et l'indice élargi SPI 0,65%, à 9093,97 points. Sur les trente blue chips, 24 ont reculé, cinq avancé et Aryzta a terminé à l'équilibre.

Avec un gain de 4%, Julius Baer a fait de loin la meilleure performance du jour. Le gestionnaire de fortune a conclu un accord de principe avec le bureau du procureur du district sud de New York pour régler son différend fiscal aux Etats-Unis. L'établissement n'a pas précisé le montant de l'amende qu'il allait payer aux autorités américaines mais elle a dit vouloir étoffer ses provisions de près de 200 millions de francs.

Les autres gagnants sont LafargeHolcim (+0,3%), Galenica (+0,2%) et Lonza (+0,2%). A l'inverse, les plus gros perdants sont Swiss Re (-1,6%), UBS, Richemont et SGS (chacun -1,0%).

Galenica grand vainqueur de l'année

Sur l'ensemble de l'année, le SMI aura perdu 1,8% par rapport à fin 2014, son premier recul après trois exercices de hausse ininterrompue. La fourchette va de 9537,9 points, plus haut atteint en août, à 7852,83 points, en janvier, juste après la décision de la BNS d'abandonner le cours plancher du franc face à l'euro. Entre ce choc et, en décembre, la décision de la Réserve fédérale américaine d'augmenter son taux directeur, l'année aura donc été passablement mouvementée.

Le SLI finit l'année sur un gain minime de 0,1%, alors que le SPI aura lui gagné 2,7%.

Au plan annuel, le gagnant incontesté est le groupe bernois actif dans la santé Galenica, dont l'action a presque doublé de valeur. Avec un gain de 45%, Lonza suit loin derrière. L'action du groupe chimique bâlois a poursuivi sur la tendance haussière qu'elle suit depuis mi-2012 et a entre-temps dépassé son niveau de 2008.

UBS gagne 15%

Sika et Syngenta affichent toutes deux un gain de 22%. Sika reste englué dans la querelle autour de la prise de contrôle par le français Saint-Gobain, alors que Syngenta est sous pression de ses actionnaires pour participer à la consolidation de la branche de l'agrochimie, via une fusion ou une vente de l'entreprise. Swiss Re a gagné près de 20% et UBS 15%.

Dans le camp des perdants, Aryzta a perdu 33%, après plusieurs avertissements sur résultats au cours de l'année. Transocean (-32%) a été plombée par la baisse des prix du pétrole. (ats/nxp)

Créé: 30.12.2015, 19h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.